Smartwatches et bracelets connectés : Fossil annonce la gamme Q

Mobilité
2 2

Le fabricant texan Fossil se lance dans les wearables connectés avec quatre bracelets et smartwatches, dont l’une évoluant sous Android Wear.

On savait qu’une smartwatch était en gestation du côté de Fossil puisque la société créée en 1984 par Tom Kartsotis avait annoncé un partenariat avec Intel pour un tel produit. Il ne s’agira finalement pas d’une seule montre connectée mais d’une gamme complète baptisée Fossil Q.

Celle-ci regroupe deux montres connectées et deux bracelets connectés, l’un pour les hommes et l’autres pour la gent féminine.

Fossil s’inscrit ainsi dans l’ère du temps et étoffe sa gamme de produits.

«Nos clients veulent conjuguer leur goût personnel du style et le fait de rester connectés, et nous sommes ravis d’entrer dans cette catégorie émergente avec une réponse à leurs besoins», a déclaré Jill Elliott-Sones, directeur créatif au sein de Fossil.

« Fossil Q est le résultat d’innombrables heures de conception méticuleuse exprimée à travers une vision curieuse et ludique. »

Fossil joue en effet la carte du look pour se faire une place sur le marché des wearables.

Pour la partie composant, la société a fait appel à Intel tandis qu’un partenariat avec Google a permis de développer une smartwatch sous Android Wear. A noter que Tag Heuer (filiale de LVMH) a procédé de même pour sa première montre connectée qui sera dévoilée prochainement.

Les quatre produits ont en commun une connectivité Bluetooth qui leur permet de se connecter à un smartphone (Android ou iPhone).

Le Q Dreamer est un fitness tracker avec focus l’aspect esthétique (choix possible entre un bracelet cuir ou silicone). Les alertes en provenance du smartphone sont distillées au bracelet via des vibrations.

Il sera disponible le 25 octobre au tarif de 125 dollars. Même tarif et date de disponibilité pour le bracelet connecté Q Reveler qui exploite des LED pour distiller des notifications.

Avec un look de montre traditionnelle (cadran à aiguilles), la Q Grant est une montre connectée qui intègre des composants électroniques. Elle sera disponible le 25 octobres aux tarifs de 175 et 195 dollars.

Enfin, la Q Founder est le modèle le plus « smart » de la gamme Fossil Q. Elle est le résultat d’une étroite collaboration avec Intel et Google. Avec des airs de Moto 360, elle évolue également sous l’OS wearable Android Wear de Google. Cette smartwatch à écran tactile sera disponible pour les fêtes de fin d’année au tarif de 275 dollars.

Pour la partie processeur, on peut tabler sur un Quark, le CPU qui intègre le SoC Quark SE qu’on retrouve dans le module Curie de la firme de Santa Clara. Ce dernier équipera la carte de développement Genuino 101 dès le début 2016 mais avait été à l’origine développé pour les wearables, grâce notamment à sa taille miniaturisée.

Intel a acquis un véritable savoir-faire dans le domaine de l’électronique à porter sur soi (« wearable technologies »). En mars, la société dirigée par Brian Krzanich procédait à l’acquisition de Basis (smartwatches) pour 100 millions de dollars.

Les quatre wearables de la gamme Fossil Q fonctionnent de concert avec l’application mobile gratuite de Fossil (disponible sur iOS et Android). Elle est articulée autour de trois pôles principaux. Q Activity permet de prendre connaissance des données relatives à la partie fitness tracker.

Q Notifications, comme son nom l’indique, permet de paramétrer les notifications désirées en provenance des réseaux sociaux, les appels, les SMS, les informations de son calendrier…

Enfin, Q Curiosity consiste en des notifications alternatives pour proposer au porteur de faire une autre activité.

 

Crédit photo – Fossil


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur