Snap : les lunettes connectées Spectacles en vente sur Internet

E-commerceMarketingMobilitéSocial Media
Snap-Spectacles

Snap a ouvert un nouveau canal de distribution directe de ses lunettes connectées Spectacles sur Internet. Priorité est donnée au marché américain.

Jusqu’à présent, Snap écoulait ses lunettes connectées Spectacles exclusivement via des distributeurs automatiques “éphémères” (c’est-à-dire déplacés de ville en ville) baptisés Snapbots. Comme un clin d’oeil, il s’agissait de reprendre le principe de l’éphémère qui a fait le succès de l’application.

La firme Internet, dirigée par Evan Spiegel, a décidé de les commercialiser en ligne aux Etats-Unis via un site Internet dédié : spectacles.com.

Elles sont toujours proposées au tarif de 130 dollars suivant 3 coloris avec un maximum de 6 achats par foyer. Il est également possible d’acquérir un boîtier de chargement et un câble de recharge, respectivement pour 50 et 10 dollars.

Snap s’engager à honorer les livraisons dans un délai compris entre 2 et 4 semaines.

Les lunettes de soleil connectées ont été dévoilées en septembre dernier, simultanément avec le changement de nom de la société (passage de Snapchat à Snap).

Dans les documents financiers relatifs à son entrée en Bourse en cours (prévue début mars), Snap précise que “le lancement des Spectacles n’a pas généré de revenu significatif”.

Mais, Snap n’a pas forcément besoin de gagner de l’argent avec son produit puisqu’il permet d’attirer plus d’utilisateurs sur son application et de les inciter à l’utiliser plus fréquemment.

Initialement, le produit a été lancé en petite série. On évoquait à leur lancement quelques milliers d’unités à distribuer pour l’automne.

Toutefois, si Snap arrive à générer du profit avec ces lunettes, cela pourrait être un argument de plus à faire valoir auprès des investisseurs lors du roadshow entamé par Evan Spiegel et de Bobby Murphy (deux des trois cofondateurs qui demeurent opérationnels au sein de Snap) auprès des investisseurs dans le cadre de l’IPO.

Cela constituerait alors un nouveau levier de croissance alors que Snap s’appuie essentiellement sur des revenus publicitaires (404 millions de dollars l’an passé).

Les premiers retours d’expérience avec les Spectacles sont bons.

Connectées en Bluetooth à l’app Snapchat installée sur le smartphone de l’utilisateur, les lunettes de soleil permettent d’enregistrer des vidéos de 10 à 30 secondes. Elles sont équipées d’un unique bouton et d’un optique grand angle de 115 degrés.

Elles permettent de filmer à la première personne (ce que voit le porteur) et des interactions sont proposées avec Snapchat (synchronisation des vidéos captées).

Snap avait préparé le terrain en mettant la main sur Vergence Labs (pour 15 millions de dollars), une société qui a développé ses propres lunettes connectées “Epiphany Eyewear” pouvant enregistrer en haute définition HD.

(Crédit photo : @Snap)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur