Software as a service : un marché qui devrait progresser de 21% en 2007

Cloud

La location d’applications en ligne ou SaaS a le vent en poupe en entreprise,
selon Gartner.

Désignant la location d’applications hébergées et administrées à distance, le SaaS (pour “software as a service”) ne cesse de faire de nouveaux adeptes, comme Microsoft, Trend Micro ou encore SAP dernièrement. Cet engouement semble fondé, si l’on en croît les dernières prévisions de Gartner. Lesquelles portent sur les applications (progiciels de gestion, solutions de bureautique?), à l’exception des logiciels d’infrastructure (outils d’administration?).

D’après Gartner, le marché du SaaS, qui est évalué à 4,2 milliards de dollars en 2006, devrait croître de 21% en 2007 pour atteindre plus de 5,1 milliards de dollars. Et 11,5 milliards de dollars devraient être générés sur ce segment d’ici la fin 2011.

Plusieurs raisons expliquent le succès de la location d’applications, selon ce cabinet, parmi lesquelles le fait qu’elles sont adaptées aux entreprises dont les salariés sont répartis sur plusieurs sites et qu’elles nécessitent peu d’investissement initial de la part des clients.

Un succès contrasté en fonction des applications

Mais le succès de la location d’applications en ligne varie nettement en fonction des applications étudiées, selon Gartner. Tandis que 60 à 70% des revenus générés sur les segments du e-learning et de la web conference sont liés au SaaS, par exemple, seuls 1 à 2% des dépenses liées aux solutions logicielles de gestion de contenus et de recherche correspondent à de la location.

Toujours d’après Gartner, les offres SaaS pénètrent de plus en plus de nouveaux secteurs tels que la gestion des risques, l’optimisation de la relation avec les fournisseurs ou encore les systèmes d’automatisation des services et des ventes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur