Sony diffuse sa technologie anti-pirate

Cloud

Six sociétés, dont Microsoft, ont adopté le système de protection contre la copie OpenMG de Sony.

Sony vient de remporter une petite victoire pour imposer son format de protection de fichiers électroniques. Sa technologie Open MG, destinée aux ordinateurs de bureau, permet d’autoriser ou non la copie de titres MP3 (voir édition du 26 février 1999). Obéissant au cahier des charges du consortium industriel SDMI pour accélérer sa diffusion, le système qui est censé empêcher le piratage de titres téléchargés sur Internet vient d’être adopté par plusieurs sociétés (InterTrust Technologies, Liquid Audio, Preview Systems et Reciprocal) spécialisées dans la protection et la diffusion de contenus sur le Web. Autrement dit, les logiciels qui exploiteront OpenMG pourront lire les titres audio (chansons, textes lus, etc.) de davantage d’éditeurs sans craindre d’incompatibilités.

Pour éviter un choc frontal avec les différents formats sécurisés qui vont déferler sur le marché, Sony s’est aussi rapproché d’IBM afin que leurs deux technologies deviennent compatibles entre elles. En effet, IBM a développé pour le consortium SDMI la solution EMMS (Electronic Music Management Systems). Résultat, les utilisateurs des futurs appareils Sony (comme les baladeurs VAIO Music Clip ou Walkman à base de barrettes de mémoire Memory Stick) pourront écouter les titres des éditeurs sous licence EMMS. Big Blue vient par ailleurs d’adopter le format de compression ATRAC3 de Sony. Ce format a été développé pour le support Minidisc, qui connaît une certaine réussite en France.

Enfin, le groupe japonais a convaincu Microsoft de rendre son lecteur Windows Media Player compatible avec OpenMG. C’est que dans la course à la protection des droits d’auteurs, Microsoft s’est doté du système propriétaire DRM (Digital Rights Management). Là encore, la signature récente d’un pacte de non-agression devrait permettre à l’utilisateur de pouvoir écouter ses titres préférés sur la plupart des logiciels du type “juke-box”.

Pour en savoir plus :

* OpenMG (à partir du 20 novembre)

* Sony


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur