Sony met du Bluetooth dans ses caméscopes

Mobilité

A l’automne prochain, Sony commercialisera deux nouveaux caméscopes. Equipés de modules Bluetooth, ils pourront se connecter à un réseau local ou à Internet sans l’aide d’un PC. Autre innovation : l’un des deux appareils enregistre au format MPEG-2.

Sony innove. Non pas avec un Aibo volant ou tout autre automate sophistiqué, mais avec deux caméscopes. Issus de la nouvelle gamme Network Handycam IP, ces deux caméscopes ont la particularité d’intégrer Bluetooth. La technologie de communication sans fil permettra aux caméramans d’envoyer leurs images sur un réseau sans passer par un PC. Mieux, la caméra pourra acquérir des données à partir du réseau, toujours en toute indépendance, grâce à deux modules Bluetooth. Le premier est un adaptateur modem et le second un système de liaison avec un téléphone mobile.

Doté d’un capteur CCD 1,55 million de pixels, le DCR-PC120 exploite le format DV sur cassette miniDV. Un slot MemoryStick permettra de stocker les photos. En plus de Bluetooth, le transfert vers une base d’accueil (PC, banc de montage…) peut s’effectuer en iLink (FireWire) ou USB 1.1. C’est le MPEG-2 qui caractérise l’autre caméra, la DCR-IP7. Sony a créé un nouveau format, le MicroMV, basé sur les technologies de compression du MPEG-2. Un choix justifié par les capacités modulaires du MPEG qui permettent d’adapter le flux des données enregistrées aux besoins ou aux contraintes. Le MPEG-2 fait aussi figure de standard en broadcast numérique et est exploité sur les DVD vidéo. Sony économise ainsi de la place : les cassettes MicroMV occupent 30 % du volume des cassettes miniDV. Ces deux produits seront lancés en automne sur les marchés japonais et européen autour de 2 000 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur