PlayStation VR : Sony s’échauffe déjà pour Noël

Mobilité
playstation-VR
2 3

Game Developers Conference : Sony précise les modalités (tarifs, date) de la sortie de son casque de réalité virtuelle PlayStation VR (associé à la console PS4).

Lors de la Game Developers Conference de San Francisco, Sony a dévoilé la manière dont le casque de réalité virtuelle PlayStation VR (associé à la PS4) sera mis sur le marché.

Baptisé à l’origine Morpheus, le casque de réalité virtuelle sortira en octobre 2016 au tarif de 399,99 euros en France (contre 699 euros pour l’Oculus Rift et 799 euros pour le HTC Vive).

Sony reconnait un certain retard par rapport à ce qui avait été initialement annoncé. Mais cette fenêtre de lancement retardée va laisser le temps aux développeurs de livrer des jeux dès la sortie du casque. Et ca tombe bien pour préparer Noël.

Le contenu comme nerf de la guerre

Actuellement, plus de 230 développeurs créent du contenu destiné au PlayStation VR. Cela va de petites équipes indépendantes jusqu’à de très grands studios tels qu’Ubisoft, Electronic Arts, 2K Games…

Sony annonce qu’il y aura plus de 50 jeux disponibles entre le lancement du casque et la fin 2016. Certains jeux sont d’ores et déjà annoncés, à l’instar de « RIGS : Mechanized Combat League », « Until Dawn: Rush of Blood », « PlayStation VR WORLDS » (SCE WWS), « Eagle Flight » (Ubisoft), « EVE: Valkyrie » (CCP Games) ou encore « Rez Infinite » (Enhance Games).

Mais, ce n’est pas tout, puisque pour appâter le chaland, Sony précise que DICE et Lucasfilm planchent sur une toute nouvelle mouture de Star Wars Battlefront « exclusive au PlayStation VR ».

Il y aura également le hub PlayRoom VR développé par Japan Studio (entité de Sony) qui sera disponible gratuitement dès le lancement du casque.

Il inclura 6 jeux et démontrera tout le potentiel du casque de Sony, à l’image du PlayRoom lancé, lui, avec la PS4 pour mettre en exergue les possibilités offertes par la PlayStation Camera (boudée ensuite par les développeurs).

Si l’aspect contenu sera décisif pour que le PlayStation VR rencontre son public, les spécifications techniques seront aussi névralgiques pour proposer une expérience de qualité et l’immersion attendue.

Des spécifications solides

Tout d’abord, au niveau confort, Sony annonce que le casque (sans les câbles) pèsera 610 grammes (contre 379 grammes pour le casque Oculus Rift).

Il sera associé et connecté directement à un petit boîtier de 365 grammes renfermant un processeur destiné à épauler le hardware de la PlayStation 4 pour les calculs. Celui-ci se connectera en HDMI à la PS4 et en HDMI côté casque, tandis qu’un troisième port HDMI permettra de relier la console au HDTV.

Il disposera également d’une entrée auxiliaire et d’un port USB. Quant au casque, il aura pour interfaces un port HDMI, un port auxiliaire et un port jack audio (pour y connecter un casque, comme celui qui sera fourni).

PlayStation_VR_b

Le PlayStation VR sera équipé d’un écran de 5,7 pouces défini en Full HD (1920 par 1080 pixels), soit une définition de 960 par 1080 pixels pour chaque oeil.

Parmi les spécifications névralgiques, il y a le FoV (Field-of-View) garant d’une immersion assurée qui sera ici de 100 degrés. A comparer à ceux des Oculus Rift et HTC Vive, bien que non officiellement divulgués, qui seraient compris entre 100 et 110 degrés, tandis que le Gear VR de Samsung propose un angle de vision de 96 degrés.

La seconde spécification qui place d’emblée le curseur est le taux de rafraichissement qui pourra atteindre 120 images par seconde (ips) avec le PlayStation VR, contre 90 ips pour les Oculus Rift et HTC Vive. La latence sera, elle, inférieure à 19 ms.

Il fonctionnera de concert avec les contrôleurs DualShock 4 et PlayStaton Move.

La casque bardé de capteurs (pour la détection des mouvements de la tête) avec accéléromètre et gyroscope trois axes permettra donc aux quelques 36 millions de possesseurs de PS4 (plus d’ici son lancement à l’automne prochain) d’accéder à la réalité virtuelle avec un produit moins onéreux que les Oculus Rift et HTC Vive.

Mais, le PlayStation VR pourra également endosser le rôle de salle de cinéma virtuelle grâce au mode Cinématique permettant de simuler un écran de 225 pouces (soit une diagonale de 571,5 cms) sur lequel il sera possible de visualiser des vidéos ou de jouer aux jeux de la PS4.

Il permettra également de visionner des photos et des vidéos à 360° grâce à l’application PS4 Media Player.

(crédit photo : NME – photo archive PGW 2015)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur