Sony présente son robot danseur et chanteur

Mobilité

Il sait marcher, danser, et même chanter tout en étant capable de reconnaître les personnes de son entourage. Sony présente SDR-4X, un robot humanoïde qui ressemble à un gros jouet. Le divertissement est d’ailleurs sa fonction première même si son prix risque d’atteindre des sommets.

Après le chien, l’homme. Après Asimo de Honda (voir télégramme du 27 décembre 2000), Sony a présenté à son tour, mardi 19 mars, un robot humanoïde. Successeur du 3X, le SDR-4X marche, danse, chante, peut s’allonger ou s’asseoir et se relever tout seul, ou encore évoluer sur une surface accidentée. Il réagit quand on l’appelle. Son vocabulaire de 60 000 mots lui permet de simuler un dialogue ou de requérir l’attention de l’interlocuteur.

Ainsi, du haut de ses 60 cm, SDR-X4 peut demander à un convive de ne pas bouger le temps qu’il mémorise son visage. Car, comme Aibo, SDR-4X est doté de fonctions de reconnaissance. Visuelle tout d’abord grâce à deux caméras CCD qui lui permettent de distinguer les volumes, les distances et les couleurs. Il sait faire la différence entre une table et un tapis, par exemple, ce qui lui évite de se heurter aux obstacles. La reconnaissance vocale est également au programme avec sept micros disposés de manière à déterminer la provenance de la source sonore. Il est également possible de relier SDR-4X au PC pour le synchroniser avec un logiciel de reconnaissance vocale afin d’enrichir son vocabulaire.

Bref, il sait faire plein de choses mais pas encore le ménage. Sony précise d’ailleurs que son robot est avant tout un outil de divertissement, dans la lignée des Aibo. Le prix de ce “jouet”, que Sony prévoit de commercialiser à la fin de l’année, n’a pas été précisé. Mais il pourrait avoisiner celui d’une voiture de luxe. A ce prix-là, SDR-4X sait-il seulement aller promener Aibo ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur