Rachat de Souq.com : Amazon élargit son périmètre d’influence au Moyen-Orient

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
souq-com-rachat-amazon

Amazon va procéder à l’acquisition de Souq.com, une marketplace phare au Moyen-Orient, pour un montant dépassant 550 millions de dollars.

La rumeur s’amplifiait et elle vient d’être confirmée. Amazon acquiert Souq.com, présenté comme le leader du commerce électronique dans la zone Moyen-Orient.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé par la firme Internet marchand de Jeff Bezos. Mais le deal porterait sur une fourchette oscillant entre 580 millions de dollars (selon Reuters) et jusqu’à 750 millions de dollars (selon The financial Times).

Mais c’est l’une des plus grosses acquisitions d’Amazon avec celle de Twitch (streaming & gaming) survenue à la mi-2014 pour 970 millions de dollars.

Créée en 2005 et toujours dirigée par le co-fondateur Ronaldo Mouchawar (un entrepreneur d’origine syrienne), la marketplace Souq.com revendique 8,4 millions de produits répartis dans 31 catégories.

Elle génère une audience de 45 millions de visiteurs par mois entre l’Egypte, l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis.

Dans son communiqué, Amazon évoque des « synergies » entre les deux entités : « Le fait de rejoindre la famille permettra à Souq.com de continuer à croître, tout en travaillant avec Amazon pour apporter encore plus de produits et d’offres à des clients dans le monde entier. »

« Amazon et Souq.com partagent le même ADN : nous sommes tous les deux motivés par les clients, l’invention et la réflexion à long term », considère Russ Grandinetti, Vice-Président en charge du commerce international au sein du groupe Amazon.

En plus de dix ans d’existence, Souq.com avait levé plus de 425 millions de dollars auprès d’un pool dense d’investisseurs comprenant Baillie Gifford, IFC Venture Capital Group, Jabbar Internet Group, MENA Venture Investments, Naspers, Standard Chartered Bank et Tiger Global Management.

Amazon n’était pas le seul prétendant : Souq.com était convoité par eBay mais aussi par des hommes d’affaires comme Majid Al Futtaim (propriétaire de centres commerciaux Emaar Walls dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord) ou Mohamed Alabbar (propriétaire du Dubai Mall et de la tour Burj Khalifa) qui va prochainement concurrencer Souq.com avec Noon.com (soutenu par le fonds souverain de l’Arabie saoudite Public Investment Fund).

(Crédit photo : Souq.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur