Spécial été IT 2006 : ce qui s’est passé dans les télécoms

Mobilité

Haut débit, WiMax, Wi-Fi et téléphonie mobile?Retour sur un univers
technologique aussi dynamique qu’impitoyable.

Le haut débit et les services qui l’accompagnent vont bien, merci. Les perspectives de développement vues par le cabinet d’études Yankee Group sont rassurantes (voir édition du 11 juillet) et l’essor de la voix sur IP, examiné par Point Topic, n’est qu’une illustration du dynamisme sectoriel (voir édition du 25 août).

En France, le dernier pointage de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) montre une croissance de 40% en un an des abonnements Internet (voir édition du 31 août 2006). Simultanément, Ipsos-Médias soulignait les efforts réalisés sur le volet du taux de pénétration de l’Internet dans les foyers français et se montre plus optimiste que Médiamétrie (voir édition du 29 août).

Sur le front des performances par opérateur, seuls France Télécom et Iliad/Free ont véritablement réactualisé leurs bases de données haut débit : le premier recense 5,2 millions de clients ADSL sur le territoire national (voir édition du 27 juillet) tandis que son premier rival alternatif frôle les deux millions d’abonnés (voir édition du 31 juillet).

Au cours de l’été, on a recensé quelques mouvements stratégiques de la part des fournisseurs d’accès Internet pour gagner des points sur le marché du haut débit. Neuf Cegetel a la primeur des discussions engagées avec AOL France en vue d’un rapprochement (voir édition du 2 août). Ce dernier semble se désengager de l’activité d’accès pour se concentrer sur le développement de son portail haut débit, à l’instar de sa maison-mère américaine (voir édition du 4 août). On ne gagne pas à tous les coups : Neuf Cegetel a été écarté par la maison-mère de Télé2 France, qui discuterait également d’une cession (voir édition du 2 août).

Haro sur l’abonnement téléphonique

Si les FAI regardent avec intérêt la manière de bouger sur l’échiquier du marché du haut débit en France, ils n’oublient pas pour autant de peaufiner leurs offres pour bien préparer la rentrée. Orange sorti une nouvelle gamme d’offres d’accès haut débit (voir édition du 17 août). Mais la grande tendance de la rentrée est à signaler dans les initiatives de Neuf Cegetel (voir édition du 18 août) et de Free (voir édition du 22 août) qui proposent désormais des offres dual play (Internet haut débit et télphonie) sans abonnement téléphonique dans les zones non dégroupées. Une série d’initiatives qui survient sur fond de hausse de l’abonnement téléphonique France Télécom (voir édition du 4 juillet). A signaler l’arrivée d’un nouveau challenger dans l’ADSL : PhoneHouse qui entame la commercialisation d’une offre ADSL (Talk Talk) en empruntant les réseaux de Telecom Italia (voir éditions du 1er août et du 1er septembre).

Dans la série “vie des set top boxes”, Club Internet et Free ont pris le soin de renforcer leurs offres IPTV : le premier a lancé un programme de migration de décodeur pour être plus performant (voir édition du 28 août) tandis que le second va ouvrir en début de semaine prochaine la fonctionnalité enregistreur numérique de sa Freebox (voir édition du 31 août).

Mais la vie des FAI est loin d’être un long fleuve tranquille?Alice/Telecom Italia France a été harponné par UFC-Que Choisir pour ses publicités jugées trompeuses (voir édition du 4 juillet). Une action en justice à lier avec la volonté du gouvernement de rendre les temps d’attente des hotlines gratuits. Mais les consommateurs ne devraient pas pouvoir en bénéficier pleinement avant 2008 (voir édition du 9 août). De son côté, Free/Iliad a dénoncé les pratiques de slamming visant à écraser purement et simplement les lignes de ses clients au profit d’un opérateur tiers (voir édition du 2 août).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur