Spécial MacWorld : la montée en puissance du G4

Mobilité

Avec autant de passion que d’habitude, Steve Jobs a ouvert l’expo MacWorld de San Francisco. Et comme d’habitude également, les surprises n’ont pas manqué, même si elles ne furent pas toutes bonnes. Au menu de sa keynote, de nouveaux G4 plus rapides, et tout une gamme de logiciels de création MP3 et DVD.

Dans sa keynote (discours d’ouverture) de l’expo MacWorld, où il a montré autant de passion que d’habitude pendant une heure et quart, Steve Jobs a réouvert l’horizon de la firme de Cupertino en confirmant le lancement de MacOS X pour le 24… mars (alors que beaucoup s’attendaient, voire espéraient le 24 février), comblé (un peu) le gouffre du gigahertz avec ses nouvelles puces à 733 MHz, lancé des PowerMac G4 équipés de combo CD/DVD-RW, annoncé la livraison gratuite d’iTune un éditeur/gestionnaire de MP3 des plus innovants, lancé iDVD, la seule application capable de graver des DVD à toute vitesse (une demi-heure de film est gravée en 1 heure sur un G4, contre 12 heures et demi ailleurs !), et bouleversé la gamme des PowerBook en les armant de G4 au Titanium !

Apple ne pouvait pas faire moins que cela? Mais encore fallait-il le faire !

Subissant l’opprobre des analystes depuis qu’elle a connu ses revers financiers et boursiers, la Pomme se devait de dévoiler des repères permettant de mieux cerner ses orientations stratégiques. Pour la peine, ces orientations sont très claires : Apple n’a plus rien à démontrer en termes de matériel. Si le PowerMac G4 reste une machine de référence, le PowerBook G4 entre en lice dans des dimensions surprenantes et avec un sex-appeal incroyable ! Seul manque à l’appel un Power Mac biprocesseur haut de gamme. Les gourmands en puissance devront choisir entre un monoprocesseur à 733 MHz ou un biprocesseur à 533 MHz. Dommage.

MacOS X relooké et plus intuitif

Côté logiciel, le patron d’Apple a également présenté un florilège de nouveautés. A tout seigneur tout honneur, commençons par MacOS X. Il semble que la Pomme ait pris en compte les réflexions de tous les utilisateurs de la bêta publique. Résultat, l’interface graphique a été résolument modifiée et devient beaucoup plus intuitive sans pour autant perdre son âme : le menu Pomme revient à sa place, le Dock devient un élément interactif puissant, les barres d’outils sont paramétrables à volonté. Et pour épauler ce nouveau système, près de 1 200 produits sont en cours de développement, que ce soient des applications à base de Carbon ou de Cocoa (et qui tirent donc partie des fonctionnalités du système) ! Plus classique, Jobs a lancé MacOS 9.1, dernière édition du logiciel système d’Apple ancienne génération : les développeurs maison ont maintenant tous été focalisés sur X. Mais 9.1 permettra de tenir durant la phase de transition (voir édition du 14 décembre 2000).

Steve Jobs a profité du lancement d’un combo CD/DVD-RW sur le haut de gamme des G4 (voir édition du 7 décembre 2000) pour lancer deux outils d’encodage, iDVD et DVD Studio Pro, destinés à combler le gouffre de l’édition vidéo en proposant la gravure facile de DVD. Ces outils permettent de préparer des DVD “classiques”. Il s’agit là sans doute du chaînon manquant de la stratégie de “desktop vidéo” initiée par Apple. La caméra était bien là, la connexion FireWire aussi, iMovie avait marqué l’édition de films, alors qu’iDVD permet de profiter de ses créations sur l’écran de la télévision familiale par le biais de son lecteur de salon…

Apple mise sur les loisirs numériques

L’erreur du chaînon manquant n’a pas été commise sur le sujet de l’audio, qu’Apple a décidé d’embrasser sans hésitation en 2001 (après quelques hésitations en l’an 2000 !). iTune est un outil d’édition et de gestion de CD et MP3, permettant de gérer une bibliothèque de titres, de graver des CD et créer des playlists au sein de la même application. De quoi préparer des CD, utiliser un baladeur MP3 ou écouter la radio par le biais du Web.

Avec tout cela, Apple se prépare un avenir focalisé sur les loisirs numériques avec un point commun : si les gens veulent profiter de toutes ces avancées, il leur faudra profiter de la convergence de ces médias. Une convergence que l’ordinateur est pour le moment le seul à assurer sans difficultés. Autant dire que pour Apple, l’ordinateur a encore un grand avenir, le Mac en tête évidemment.

Pour en savoir plus :

La rediffusion de la keynote sur le site d’Apple (en anglais)

Lire aussi :

* Epson et l’impression aéroportée…

* Epson et l’impression aéroportée…

* ATI mis sur la touche par Apple

* ATI mis sur la touche par Apple

* Office 2001 sur MacOS X à l’automne

* Audio et vidéo : Apple tous azimuts

* Audio et vidéo : Apple tous azimuts

* ‘Puissance et sexe’ pour le portable d’Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur