Spéculations sur le PowerPC

Mobilité

En étendant la ligne de PowerBook, le 7 janvier dernier, Steve Jobs a signifié la poursuite de l’utilisation du G4 sur les portables professionnels. Autant dire que le processeur semble bien parti pour durer. La donne sera-t-elle changée avec l’introduction probable du PowerPC 970 d’IBM dans les machines de bureau ? Rien de sûr ! Même le G3 pourrait y survivre depuis que Quartz Extreme lui a redonné un peu de pêche…

Y aura-t-il trois types de puces dans les Mac cet été ? Le renouvellement des PowerBook sous leur dernière forme ne laisse quasiment pas de doute : le portable professionnel d’Apple est condamné à conserver le G4 durant toute l’année 2003, voire au-delà. Et bien que cette année soit, selon Apple, celle des portables, l’iBook ne devrait pas non plus changer de puce et continuer à se contenter du G3 d’IBM. Il faut dire que le passer en G4 ne manquerait pas de saper les ventes du PowerBook. Pourtant, à 800 MHz au mieux et avec son bus système tournant à 100 MHz, le G3 semble dépassé ! Reste que lorsque l’on compare, sous Mac OS 9, l’eMac, l’iMac G4 et l’iMac G3, à fréquences égales (700 MHz), les performances des trois machines s’avèrent comparables. Il n’y a que dans les domaines des calculs complexes, du son, de la vidéo et de l’affichage 3D que de notables différences sont perceptibles. Tout ce qui fait le Mac, me direz-vous ! Certes, mais en utilisation bureautique, force est de constater que l’iMac G3 comme l’iBook s’avèrent encore d’excellentes machines, fort bien positionnées en termes de prix. De plus, des réductions de coûts de production sont sans doute encore possibles. Alors pourquoi jeter la pierre à ces Mac qui ont repris un peu de vigueur depuis Mac OS X version 10.2 ? Un regain de vitalité dû à Quartz Extreme (voir édition du 29 mai 2002), la technologie embarquée par Jaguar qui délègue aux contrôleurs graphiques de nVidia ou d’ATI le traitement des images (2D, 3D, vidéo…). Mais encore faut-il que ces derniers disposent d’au moins 16 Mo de mémoire. Voilà qui tombe bien, c’est le minimum embarqué par les iMac G3 et les iBook de dernière génération (depuis mai 2002) !

Alors, une seconde vie pour le G3  ? IBM étant capable d’en commercialiser des modèles cadencés à 1 GHz, Apple pourrait décider de continuer à s’en servir malgré l’âge avancé de ses modèles – l’iMac G3, introduit en mai 1998, va avoir cinq ans et l’iBook, bien que récemment lifté, approche les quatre années de service. Il se dit même, si l’on en croit le site Think Secret, que le fondeur travaille sur un G3 tournant plus vite encore. Nom de code : “GOBI”. Une bonne raison de raviver les deux machines d’entrée de gamme d’Apple. Quoi qu’il en soit, les plans de développement du PowerPC ne semblent plus au point mort (voir édition du 10 octobre 2002). Motorola, de son côté, a annoncé quelques millions de dollars de bénéfices pour sa branche électronique, et le temps de survie de son G4 pourrait s’en trouver prolongé. Selon Geek.com, sa prochaine version, un Motorola 7457, atteindrait 1,4 GHz dès février, puis 1,8 GHz à l’été prochain. De quoi faire durer les Power Mac dans leur configuration actuelle, si un processeur de remplacement tardait à venir.

Le PowerPC 970 en transition

Cela dit, Apple en aurait déjà un à sa disposition en quantité, actuellement en test : le PowerPC 970 d’IBM (voir édition du 16 octobre 2002). On parle même d’un premier Mac équipé dudit processeur pour l’été. Si cela devait intervenir avant cette date, Apple se retrouverait alors avec trois processeurs à sa disposition : le 970 (commercialisé sous le nom de G4 Extreme ?), le G4 et le G3. Une option souhaitable car IBM prépare déjà la suite, un PowerPC 980 prévu pour l’été 2004 et affichant près de 3 GHz, ainsi qu’une toute autre génération de puce matérialisée par le PowerPC 990, en 2006. De ces nouvelles se dégage un probable scénario : le 970 pour faire la transition et sauver la face durant quelques mois (PowerMac, Xserve et PowerBook pourraient, l’un après l’autre, en bénéficier), un processeur bien plus puissant dans la foulée. Suppositions ? Certes. Attendons-nous toutefois, dès l’introduction du 970 dans les Power Mac, à voir les fréquences des portables et des Mac grand public s’emballer. Quant à l’iBook, il resterait en attente de G4 jusqu’en 2004 !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur