Sterling et Commerce One s’associent

Cloud

Le fournisseur de solutions d’e-commerce Sterling Commerce et le spécialiste des places de marché virtuelles Commerce One associent leurs offres. A l’issue de cet accord, ils présentent une solution qui se veut complète en matière d’e-commerce, d’e-marketplace et d’intégration et de conseil.

Sterling Commerce veut décidément capter l’attention des “entreprises étendues”. Quelques mois (voir édition du 18 avril 2000) après le lancement de Gentran, sa plate-forme pour faire dialoguer les applications de CRM (Customer relationship management) et d’ERP (Enterprise resource planning), la filiale de SBC spécialisée dans l’e-commerce signe un partenariat avec Commerce One. Ce pionnier américain des places de marchés virtuelles n’a d’ailleurs pas cessé de jouer la carte du partenariat depuis le début de l’année. En témoignent les accords avec les opérateurs européens comme British Telecom, Deutsche Telekom, Swisscom, Banexi ou encore récemment avec Microsoft (voir édition du 29 mai 2000). Le nouvel accord porte sur la combinaison des expertises. Ambition avouée : offrir une solution complète en matière de commerce électronique, de développement de places de marché mais aussi de solutions d’intégration et de services comme de conseils autour de l’e-business.

En fait, Sterling Commerce intègre à son offre l’infrastructure MarketSite Portal et la solution d’e-procurement One BuySite de Commerce One. Et donne accès à l’une des plus grandes places de marché virtuelles, Commerce Global Trading Web de Commerce One. Echange de bons procédés oblige, Commerce One offre aussi les solutions de Sterling Commerce. Elles permettent d’automatiser les transactions vers les systèmes de back-office telles que les applications de CRM et d’ERP. Chuck Donchess, vice-président de Commerce One détaille : “Cet accord permet une plus grande automatisation des flux de transactions, de l’ordre initial jusqu’à l’enregistrement vers le service comptable, ce qui contribue à réduire encore les coûts”. Ce qui est, on le sait, une des raisons d’être majeures des places de marché pour ceux qui les fréquentent. De son côté, Brad Sharp, le Pdg de Sterling Commerce, se félicite d’intégrer désormais “l’offre d’e-procurement (de gestion des achats de l’entreprise, ndlr) et l’accès à de nouvelles communautés d’acheteurs et de fournisseurs…” Par ailleurs, cette nouvelle alliance traduit sans doute aussi une réaction aux attaques de la concurrence. Récemment, Ariba, un des concurrents directs de Commerce One s’alliait avec IBM et I2 (voir édition du 18 juillet 2000). Quant aux principaux compétiteurs directs de Sterling Commerce, (voir Elcom International)

et (voir CheckFree), ils sont encore méconnus en Europe…

Pour en savoir plus :

Sterling CommerceCommerce One


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur