Steve Jobs présent pour la rencontre entre Obama et les grands patrons de la Silicon Valley

Cloud

Barack Obama a dîné avec une douzaine de patrons “high-tech”. Tous les invités étaient présents, selon la Maison Blanche. Y compris Steve Jobs (Apple) sur fond de rumeurs concernant son état de santé.

Barack Obama s’est rendu en Californie pour rencontrer les figures emblématiques de la Silicon Valley dans le secteur des nouvelles technologies.

Sur la liste des invités figuraient entre autres Steve Jobs (Apple), Mark Zuckerberg (Facebook), Eric Schmidt (Google), Carol Bartz (Yahoo) et Dick Costolo (Twitter).

Ce dîner était l’occasion pour eux de discuter des moyens de relancer la croissance et l’emploi aux Etats-Unis comme le soulignait un responsable de la Maison Blanche :

“Cette réunion s’inscrit dans le cadre de notre dialogue avec les entreprises pour savoir de quelle manière nous pouvons travailler ensemble afin d’assurer l’avenir, renforcer notre économie, soutenir les entrepreneurs, augmenter nos exportations et remettre les Américains au travail.”

Mais ce dîner intervient surtout sur fond de rumeurs concernant la santé de Steve Jobs qui se dégraderait fortement.

En arrêt maladie depuis mi-janvier, le co-fondateur d’Apple, âgé de 55 ans, serait en phase terminale et n’aurait plus que six semaines à vivre selon des témoignages de médecins et des photos volées publiées par le tabloïd National Enquirer (via MailOnline, car l’article original “EXPERTS: APPLE FOUNDER STEVE JOBS HAS 6 WEEKS TO LIVE!” est inaccessible depuis la France).

C’est le troisième congé maladie de Steve Jobs Jobs, qui a déjà fait l’objet d’interventions chirurgicales pour un cancer du pancréas en 2004 et qui a subi une greffe du foie en 2009.

Hier soir, le co-fondateur de la firme de Cupertino n’a pas été aperçu par la presse, la rencontre avec le président Obama étant fermée aux journalistes.

Mais, du côté de la Maison Blanche, on affirme que tous les invités étaient présents.

Mais le doute concernant l’état de santé de Steve Jobs subsiste et Apple n’a pas réagi officiellement sur cette question.

(photo d’archives)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur