Stockage 2001 : vers l’optimisation des solutions

Mobilité

Stockage 2001, le rendez-vous annuel des professionnels du secteur, devrait être une fois de plus un bon baromètre des tendances à venir. Si les 110 exposants réunis du 25 au 27 septembre à la Porte de Versailles à Paris auront à coeur de présenter leurs nouvelles solutions, notamment autour d’iSCSI, le thème fort de ce salon devrait concerner l’ensemble des solutions permettant une administration simplifiée et un accès rapide aux données.

Le salon du stockage, qui se déroulera à Paris du 25 au 27 septembre, devrait cette année s’intéresser davantage à l’optimisation des solutions de stockage déjà déployées en entreprises qu’aux applications elles-mêmes. Selon Laurent Schmitte, l’organisateur du salon, la tendance est clairement à la simplification de l’administration des solutions de stockage. “L’explosion du volume des données à sauvegarder fait qu’aujourd’hui, les entreprises se doivent de revoir leur politique de stockage. On ne peut plus stocker comme on le faisait auparavant”, explique-t-il. Dès lors, les sociétés se sont engagées sur la voie de la virtualisation. En clair, celle-ci permet de faire abstraction d’éléments hétérogènes afin d’uniformiser les solutions regroupées au sein d’un espace de stockage partagé. Autre tendance qui devrait ressortir de ce salon : la disponibilité immédiate des données. “Sur le réseau mondial, les sites Web ont compris la nécessité de fournir l’information le plus rapidement possible. Cette tendance devrait se généraliser rapidement au sein de l’entreprise”, estime Laurent Schmitte.

Côté technologies, le protocole iSCSI devrait faire son entrée avec notamment des solutions d’IBM ou de DottHill. “C’est une véritable évolution. Nous sommes passés d’une stratégie où on essayait de faire s’opposer le NAS au SAN, puis on a cherché à faire cohabiter les deux systèmes. Aujourd’hui, les constructeurs veulent marier ces deux technologies. Dans cette perspective, le protocole iSCSI devrait s’imposer”, déclare Laurent Schmitte.

L’e-storage se tourne vers la télé-administration

L’e-storage, qui consiste à héberger des données à l’extérieur de l’entreprise et qui a fait ses premier pas lors du dernier salon de stockage, ne semble toujours pas en mesure de s’imposer. En revanche, l’offre de certains de ses acteurs s’est peaufinée. Et on semble se tourner davantage vers la télé-administration que vers l’externalisation de données. La télé-administration permet de garder en interne toutes les données et de confier toute son administration à une société externe.

L’édition 2001 du salon du stockage devrait accueillir une trentaine d’acteurs supplémentaires par rapport à l’année précédente, soit 110 exposants. HP et Compaq, qui étaient absents du salon Interop, seront tous deux présents. Parmi les absents, on notera des sociétés comme Cisco ou Dell. Une absence étonnante pour ce dernier, qui déclarait il y a encore peu vouloir investir énormément dans le domaine du stockage. Côté visiteurs, l’organisateur du salon se veut optimiste, malgré la fréquentation en baisse du salon Interop (un peu plus de 50 000 visiteurs contre 60 000 attendus). Près de 4 000 visiteurs sont attendus contre 2 500 l’an passé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur