Stockage flash : IBM fait de Texas Memory Systems sa nouvelle pépite

Régulations
IBM rachète Texas Memory Systems

Après 33 ans d’exercice et une spécialisation dans les solutions à base de mémoire flash, Texas Memory Systems rejoint les rangs d’IBM, qui renforce son portefeuille technologique et ses compétences en matière de stockage.

Après quelque 33 ans d’exercice sous la houlette de son co-fondateur Holly Frost, la petite société américaine Texas Memory Systems (TMS) passe dans le giron d’IBM, qui renforce à cette occasion son portefeuille de solutions de stockage.

Basé à Houston, TMS compte une centaine d’employés, essentiellement en recherche et développement.

Son catalogue de produits et technologies inclut des cartes PCIe à base de mémoire flash et des solutions de stockage en rack, regroupées sous l’égide de la série RamSan.

Fort de cette acquisition dont les modalités restent à la discrétion des deux seules parties impliquées, IBM comble un vide qui régnait de longue date dans son offre, alors que la flash désormais trouve sa place dans les environnements professionnels.

Les SSD (Solid-State Drive) prennent progressivement le relais des disques durs magnétiques, l’interface PCIe (Peripheral Component Interconnect Express) prend ses aises au plus près des processeurs et les baies des serveurs ont droit à leurs racks de nouvelle génération.

Entre performance pure et optimisation de l’espace occupé, de la consommation électrique ou encore du refroidissement, Big Blue mise sur l’innovation, comme l’explique Silicon.fr.

L’investissement et le suivi financiers devraient d’ailleurs s’échelonner sur le long terme, avec en point d’orgue une intégration des technologies de TMS au sein des offres Smarter Computing, stockage, serveurs, logiciel et PureSystems.

RamSan-720 stockage flash rack TMS

Crédit images : Texas Memory Systems


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur