Stockage : Hitachi Data Systems s’empare de son partenaire BlueArc

CloudData-stockageStockage

Hitachi Data Systems vient de racheter son partenaire depuis 5 ans, BlueArc, spécialisé dans les solutions de stockage NAS. HDS renforce ainsi ses positions dans le domaine du stockage de fichiers.

Spécialiste des solutions de stockage réseau hautes performances, BlueArc propose des NAS (Network Attached Storage) en cluster pour le stockage de données non structurées, rapporte Silicon.fr.

Son système de fichiers évolutif autorise la gestion unifiée de plusieurs appliances (nœuds) de stockage.

Hitachi Data Systems (HDS) annonce le rachat de BlueArc, son partenaire depuis 5 ans, et se renforce sur le stockage de fichiers. Un marché sur lequel IDC prévoit une hausse de 83% d’ici à 2014, pour un taux de croissance annuel à 2,5 fois supérieur à celui du stockage en mode bloc. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Une société qui a du métier

Le géant nippon compte également tirer profit des positionnements sectoriels pour lesquels BlueArc a développé des solutions métier : santé et sciences de la vie, média et divertissement, télécommunications, énergie et e-discovery (recherche à valeur probatoire ou orientée métier).

Autant de secteurs ou les données non structurées explosent, engendrant des problèmes de gestion, d’interrogation, de stockage, de partager et d’analyse.

Le portefeuille regroupant plus de 1 000 clients sur ces divers segments viendra également conforter la plate-forme NAS d’Hitachi, et ouvrira des opportunités commerciales.

Un stockage qui simplifie l’accès à l’information

Cette acquisition renforce la stratégie de HDS consistant à faciliter pour les entreprises l’accès en toute transparence aux données dans les Centres d’Information, indépendamment de l’infrastructure matérielle et logicielle et des applications.

En effet, en s’emparant d’un spécialiste de la virtualisation du stockage de fichiers, HDS acquiert une solution hautes performances avec hiérarchisation intelligente native, intégrant des capacités d’évolutivité des clusters jusqu’à 8 nœuds et 16 pétaoctets, et de virtualisation des offres NAS. Une manière de préserver les investissements déjà consentis. Un argument de poids auprès des entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur