Stockage : InPhase met 65 Go dans un pouce carré

Mobilité

Les technologies de stockage tridimensionnel progressent. Deux entreprises se positionnent sur le secteur : InPhase et Optware.

Les technologies en matière de stockage progressent. Particulièrement dans le domaine de l’holographie, procédé prometteur pour accroître la quantité de données stockées à surface d’enregistrement équivalente.

Ainsi, la société InPhase Technologies vient d’annoncer un nouveau record en la matière. Ses ingénieurs sont parvenus à enregistrer jusqu’à 515 gigabits (près de 65 Go) sur une surface d’un pouce carré. Soit le double du record annoncé par InPhase en avril 2005.

Les procédés d’enregistrement holographiques s’appuient sur des procédés d’enregistrements optiques en 3D des informations. Pour accentuer la densité de stockage, le procédé en lui-même dépend de plusieurs facteurs dont le nombre de bits (ou pixels dans le cas de cette technologie) affichés sur une “page” de données, le nombre de pages stockées dans un emplacement volumétrique dédié, la finesse du matériau de stockage et la longueur d’onde du laser utilisé pour la gravure.

300 Go pour la fin de l’année

Dans le cadre du record annoncé ce lundi 27 mars par voie de communiqué, InPhase a réussi à atteindre 1,3 million de bits par “page” et 320 “pages” par volume espacées chacune de 0,067 degré sur un support de 1,5 millimètre (baptisé Tapestry, marque des disques) et un laser de 407 nm de longueur d’onde. InPhase a également améliorer le taux de transfert des information en passant celui-ci de 20 Mo/s à 23 Mo/s.

Fort de ce record, la société prévoit de commercialiser ses premiers disques avant la fin de l’année 2006. Les premiers modèles proposeront 300 Go d’espace de stockage. Ils évolueront ensuite vers les 800 Go pour atteindre enfin 1,6 To. Les HD DVD et Blu-Ray et leurs 50 Go au mieux font pâle figure. Mais InPhase vise d’abord les marché professionnel du stockage et de la vidéo. Avant, éventuellement, de s’étendre un jour aux usages grands publics.

Fondée en décembre 2000 par Lucent Technologies, la société InPhase n’est pas seule sur le marché du stockage holographique. Le japonais Optware prévoit également d’atteindre le terra octet de donnée sur une galette grande comme un CD à travers une technologie baptisée Holographic Versatile Disc (HVS). L’entreprise, soutenue par Fuji Photo et une dizaine d’industries japonaises de la chimie, annonce ses premiers produits pour l’été 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur