Stockage : LaCie, Silicon Power et Western Digital préfèrent l’USB 3.0

Data-stockageMobilitéStockage
LaCie 2Big Quadra

La montée en puissance de l’USB 3.0 aux dépens du Thunderbolt et de l’eSATA se confirme avec les manoeuvres de LaCie, Silicon et Western Digital, qui mettent à jour leurs disques durs externes (bonus galerie photos).

La rentrée du stockage est source d’initiatives, avec en toile de fond la timide percée du Thunderbolt et la généralisation de l’USB 3.0, globalement préféré à l’eSATA, dont la révision 3 se fait toujours attendre.

Si le gros des constructeurs tend vers le palier du téraoctet, Western Digital fait halte au seuil des 500 Go à l’heure de lever le voile sur son modèle My Passport Edge.

Dans un boîtier de 11 x 8 x 1,3 cm (pour 134 grammes), connecté en USB 3.0, se loge un disque dur SATA de 2,5 pouces, formaté en NTFS pour les systèmes Windows ou en HFS+, dans une version spécifiquement destinée au ordinateurs Mac et affichée à 109,90 dollars.

Caractéristique de l’offre de Western Digital, une garantie de trois ans en standard s’allie à une promesse de fiabilité sur le long terme, qui tient notamment à un châssis renforcé ainsi qu’à une technologie de protection en cas de chute.

L’écosystème logiciel de la maison reste de rigueur : WD Security pour la protection pour mot de passe et le cryptage matériel ; WD Drive Utilities pour les diagnostics de performances ; WD SmartWare pour la sauvegarde.

Chez Silicon Power, la série Diamond est à l’honneur, avec le D01, décliné en trois modèles de 500 Go, 750 Go et 1 To.

L’ensemble gagne en embonpoint – 147 g au compteur – et se cantonne à l’USB 2.0 (environ 80 Mo/s).

En contrepartie, une fonctionnalité de mise en veille automatique permet d’économiser de l’énergie, ce qui se révèle tout particulièrement pertinent sur les ordinateurs portables et autres terminaux amenés à fonctionner sur batterie.

Silicon Power adjoint à ses disques durs externes plusieurs outils de chiffrement et de sauvegarde, dont l’un dédié aux V-Card de contacts Microsoft Outlook.

Contraste avec l’offre renouvelée de LaCie. Le fabricant français met à profit son rapprochement vis-à-vis de Seagate pour étoffer sa gamme de serveurs NAS, avec en l’occurrence une mise à niveau des 2big et 4 big Quadra.

Le duo de ports FireWire (400 et 800) prisé des monteurs vidéo est toujours au rendez-vous, au même titre que l’eSATA à 3 Gbit/s.

Nouveau venu, l’USB 3.0 persiste à éclipser la montée en puissance du Thunderbolt et confère à l’ensemble des débits atteignant, en lecture séquentielle, les 260 Mo/s en configuration RAID 0 sur le 4 big et ses 4 baies, contre 210 Mo/s pour le 2big et ses deux baies.

Passé le logiciel Genie Backup Manager Pro furieusement apparenté à WD SmartWare, LaCie évoque “une surface étendue pour une meilleure dissipation de la chaleur”. Effectivement, les 2big et 4big pèsent respectivement, à vide, 2,7 et 7,1 kg.

En outre, à 499 euros TTC pour 4 To de capacité, 639 euros pour 6 To, se procurer des supports de stockage chez des fournisseurs tiers peut s’avérer plus avantageux. En cette éventualité, la garantie de 3 ans ne s’applique toutefois plus que le boîtier.

Même constat pour le 4big, qui passe de 1089 euros en 8 To à 1379 euros en 12 To.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur