Stockage : Seagate rachète Maxtor

Mobilité

Le numéro un des disques durs s’empare du numéro quatre. Il conforte ainsi sa position de leader sur un marché qui tend à se concentrer.

Seagate vient d’annoncer le rachat de son concurrent Maxtor pour un montant d’environ 1,9 milliard de dollars. L’acquisition s’effectue par échange d’actions, selon l’accord signé par les directions des deux compagnies. Les actionnaires de Maxtor recevront chacun 0,37 action Seagate par part.

Au final, les actuels actionnaires de Seagate détiendront 84 % de la nouvelle entité tandis que les anciens propriétaires de Maxtor se partageront les 16 % restants. L’accord prévoit également un dédommagement de 300 millions de dollars aux actionnaires de Maxtor sous certaines conditions qui ne sont pas dévoilées. Le nouvel ensemble pèsera environ 11,5 milliards de dollars.

Cette acquisition va permettre à Seagate de conforter sa position dominante sur le secteur des disques durs. Au premier semestre 2005, le constructeur occupait environ 30 % de ce marché, selon iSuppli. En intégrant Maxtor, crédité de 13 % de part, Seagate restera loin devant son premier concurrent Western Digital avec 17 %. Une opération qui concentre un peu plus le marché du disque dur, partagé par une poignée d’industriels (Hitachi, Toshiba, Samsung et Fujitsu en plus des acteurs américains).

La marque Maxtor disparaît

L’opération va permettre à Seagate d’optimiser les coûts de production et de renforcer ses investissements en matière de recherche et développement, indispensables au secteur hautement technologique du stockage. Il pourra ainsi faire face avec sérénité à la compétition qui anime le secteur. Seagate estime en effet à 300 millions de dollars les économies réalisables dès la première année d’exercice.

L’opération d’acquisition doit encore recevoir l’aval des actionnaires et pourrait ne pas être finalisée avant le second semestre 2006. Au final, seule la marque Seagate sera retenue pour commercialiser les produits des deux entreprises. Le nom Maxtor est donc voué à disparaître.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur