Storm Worm prend sa revanche

Cloud

Storm Worm occupe un quart des infections du mois d’août, selon BitDefender.

Le tristement célèbre Storm Worm est de retour, selon BitDefender. L’éditeur de sécurité a constaté que l’agent malveillant compte pour 25 % des menaces détectées au cours du mois d’août 2007. Storm Worm, qui exploite une faille des métafichiers de rendu de Windows apparue à la fin de l’année 2005 et corrigée début 2006, arrive en seconde position du top 10 de BitDefender avec 21,5 % des infections totales.

Viorel Canja, directrice de BitDefender Labs, estime que la résurgence du ver est inquiétante puisqu’elle met en évidence un grand nombre de systèmes non patchés. Le seul nouvel entrant dans le top 10 du mois d’août était un rootkit sophistiqué sous le nom de Trojan.Kobcka.A probablement utilisé pour dissimuler un ver Internet (virus mass-mailer). Il est arrivé à la 9e place avec 1,24 % des détections.

BitDefender déclare que le cheval de Troie se positionne à la 3e place avec 19,06 % tandis que Netsky occupe la 4e place avec 5,89 %. Le cheval de Troie Pandex arrive en 5e position avec 2,54 %.

Le fait que Trojan.Kobcka s’est accaparé plus d’1 % du total des détections d’agents malveillants et fasse son entrée dans notre top 10 suggère que nous risquerons de le voir, lui ou de nouvelles variantes, infecter encore plus de machines dans les mois qui viennent“, prédit Viorel Canja.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 10 septembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur