Strategic Finder 2 explore les abîmes du Net

Mobilité

La société Digimind, spécialisée dans les applications dédiées à l’organisation et au suivi de la veille technologique en entreprise, sort la version 2 de son outil de recherche. Plus rapide, plus simple, Strategic Finder 2 permet dans sa version payante d’interroger jusqu’à 4 000 moteurs de recherche.

Digimind entend automatiser la veille technologique dans les entreprises. La société française développe depuis un peu plus de deux ans des logiciels dédiés à traquer toutes les informations censées intéresser les sociétés. Après avoir lancé fin 1999 un méta-moteur de recherche, la société grenobloise met à jour une nouvelle version, Strategic Finder 2, capable d’interroger jusqu’à 4 000 moteurs de recherche dans plus de 50 secteurs d’activité. Pour Digimind, la grande force du logiciel est d’interroger ce qu’elle appelle le Web invisible. “Plusieurs sources ne sont pas interrogées par des moteurs de type Yahoo ou AltaVista. Ces données deviennent donc invisibles. Strategic Finder 2 permet d’interroger par exemple des bases de données de la Commission européenne ou les archives de journaux américains ; ce que ne peuvent faire des moteur de recherche classiques”, explique Patrice François de Digimind.

Une version gratuite pour faire connaître le produit

Deux versions sont disponibles. La première est gratuite et permet d’interroger près de 200 moteurs de recherche. Il suffit de télécharger le logiciel et d’entrer, comme pour tout autre moteur de recherche, les paramètres afin de localiser plus facilement l’information. Toutefois, différents plug-ins donnent au logiciel la capacité de résumer l’information ou de la surligner en fonction de certains mots clés. Il est aussi possible de stocker ces informations au sein de dossiers.

La version payante reprend les fonctions énoncées ci-dessus en étendant leurs capacités. Ainsi la recherche se fera sur 4 000 moteurs de recherche. Autre différence, lorsque les informations recueillies sont contenues dans un dossier, le moteur de recherche va alors avoir une fonction de veille en avertissant la personne d’une nouveauté sur ces données stockées. La mise en place d’un calendrier permet en outre de lancer automatiquement, par exemple chaque matin, la recherche sur les sujets jugés intéressants par l’entreprise. Le logiciel coûte 3 000 francs HT par licence.

La société, qui avait pour sa précédente édition 200 clients en version payante et 40 000 en version gratuite, vise plusieurs millions de clients. Elle compte en effet traduire son logiciel en différentes langues afin de conquérir de nouveaux adeptes. Par ailleurs, elle compte sur l’explosion des demandes de sa version gratuite pour promouvoir la version payante.

Pour en savoir plus : Le site de Digimind


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur