Streamezzo veut exporter sa vision du rich media embarqué

Mobilité

L’éditeur français, qui développe des logiciels pour améliorer la navigation sur des services mobiles, a levé 11 millions d’euros.

Compte tenu de l’effervescence en lien avec la télévision sur mobile (voir dossier spécial), un éditeur comme Streamezzo dispose d’un potentiel de développement non négligeable. Créée en 2004, cette société française s’est spécialisée dans le “rich media” embarqué. Elle développe des solutions qui permet d’améliorer l’ergonomie de navigation sur les portails mobiles et de fluidifier l’accès et l’exploitation de services de divertissement mobile (musique, télévision?). En France, elle affiche trois références : SFR, Alcatel et TDF.

Le 26 avril, Streamezzo a annoncé avoir bouclé un deuxième tour de table de 11 millions d’euros auprès d’un pool d’investisseurs. A côté des fonds présents historiquement dans le capital de la société comme Axa Private Equity, T-Source, France Télécom Technologies Investissements et GET Valorisation, Sofinnova Ventures et Sofinnova Partners (deux sociétés sans lien de parenté) viennent soutenir ses efforts de développement. La première levée de fonds de Streamezzo – d’un montant de cinq millions d’euros – remonte à septembre 2004.

Expansion internationale

La jeune pousse française souhaite dorénavant accélérer son développement à l’international, notamment en Asie (Singapour, Corée, Japon) et aux Etats-Unis (avec la création d’une filiale à la rentrée). Les fonds recueillis serviront également à étoffer les équipes commerciales et marketing et soutenir les efforts en R&D.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur