Sun dévoile l’Ultrasparc T1, son processeur écologique

Mobilité

La nouvelle puce du constructeur serait particulièrement respectueuse de l’environnement grâce à sa faible consommation énergétique.

Sun Microsystems a annoncé le lancement de son processeur UltraSparc T1, qui portait auparavant le nom de code “Niagara”. Plus puissant que ses prédécesseurs, il est présenté par son concepteur comme “le premier processeur éco-responsable au monde” du fait de sa faible consommation énergétique.

Multithread et multicoeur, l’UltraSparc T1 consomme selon Sun environ 70 watts, soit bien moins que les 150 à 200 watts que consomment la plupart des processeurs pour serveurs. Disposant de huit coeurs processeurs, il constituera le socle de la future gamme de serveurs Sun Fire (attendue pour la fin de l’année) tournant sous Solaris, le système d’exploitation Unix de Sun.

Une supériorité “irréfutable”

Jonathan Schwartz, directeur d’exploitation de Sun, considère que cette puce donne à sa société cinq ans d’avance sur les processeurs Power d’IBM et Xeon d’Intel. “Au cours des dernières années, le Sparc ne disposait d’aucune supériorité en termes de performances ; cette supériorité est désormais irréfutable”, a-t-il déclaré.

Des détails sur la façon dont l’UltraSparc T1 va s’intégrer dans la gamme de serveurs de Sun devraient être donnés le mois prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur