Sun incite à remplacer NT 4 Server par Linux

Cloud

La décision de Microsoft d’arrêter son programme de vente de licences de Windows NT afin d’inciter les entreprises à migrer vers des versions supérieures de son système pourrait ne pas se faire si automatiquement que cela. Sun compte bien au passage rafler quelques clients grâce à son offre Cobalt.

Sun compte bien profiter de l’arrêt du programme de vente de serveurs Windows NT 4 (voir édition du 4 octobre 2001) pour glisser ses propres produits en lieu et place de ceux de Microsoft. Sun annonce effectivement un rabais de 10 à 20 % sur sa gamme de serveurs spécialisés Cobalt Qube et Cobalt RaQ. Le rabais est toutefois soumis à certaines conditions. Ne pourront en bénéficier que les entreprises qui auront décidé de migrer de NT 4 vers la gamme Cobalt et ce, avant le 30 juin 2002. L’offre déjà disponible aux Etats-Unis devrait l’être aussi en France courant mars. Cinq produits sont concernés par ce programme de migration : Qube III Business Edition, Qube III professonal Edition, RaQ 4I, RaQ 4R et enfin le RaQ XTR. Les baisses les plus importantes devraient se situer sur les solutions haut de gamme comme le XTR.

Il y a quelques semaines, la firme de Palo Alto mettait Linux au coeur de sa stratégie afin de contrer Microsoft (voir édition du 8 février 2002). Et de ce fait, “la ristourne” accordée aux entreprises suit cette voie là. Cobalt Qube et Cobalt RaQ tournent en effet tous deux sous Linux.

Un marché mouvementé qui force Sun à réagir

Le programme de migration devrait toutefois permettre à Sun de regonfler les ventes de ses serveurs. Selon Gartner Dataquest, si le marché des serveurs a été particulièrement touché avec un taux de croissance annuel le plus bas en volume depuis 1996, Sun a été frappé de plein fouet. Selon le cabinet d’étude, la firme de Palo Alto détient 5,8 % de part de marché contre 6,7 l’année précédente. Il enregistre même la plus forte baisse, soit 12 % au niveau mondial. Et face aux 25,51 % de croissance de Dell, la société se devait de réagir. Le programme de migration s’inscrit donc dans une politique agressive de prix pour Sun afin de reconquérir des parts de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur