Sun veut privilégier la tarification par abonnement

Mobilité

A la recherche de revenus récurrents, Sun Microsystems cherche à généraliser un mode de tarification basé sur la souscription annuelle. Une tendance générale à l’ensemble de l’édition logicielle.

La plupart des éditeurs de logiciels cherchent à bâtir un modèle économique leur assurant des revenus récurrents. C’est le cas du premier d’entre eux, Microsoft, dont la très contestée politique tarifaire, appelée “Software Assurance” (voir édition du 16 octobre 2002), a pour principal objectif de substituer aux licences définitives traditionnelles le principe de la souscription annuelle. De même, il y a quelques années, l’enthousiasme des éditeurs pour la location d’applications ou ASP (application service providing) s’expliquait notamment par le fait que ce mode de distribution leur permet une meilleure prédictibilité de leurs revenus. A la fois constructeur et éditeur, Sun Microsystems est lui aussi sur cette ligne et va activement promouvoir auprès de ses clients un mode de tarification fondé sur l’abonnement. C’est ce qu’a récemment déclaré devant un parterre d’analystes le directeur financier du groupe informatique, l’objectif étant à terme de générer par ce moyen les deux tiers de son chiffre d’affaires, contre un tiers actuellement.

Des offres couplant matériels et logiciels

Sun commercialise déjà ses logiciels d’infrastructure ? la suite Java Enterprise System ? selon ce principe, au tarif de 100 dollars par employé (et non par utilisateur) et par an. Le prochain produit concerné sera N1 Grid Containers, un logiciel de partitionnement logique des serveurs. Enfin, profitant de sa double casquette d’éditeur et de constructeur, Sun Microsystems mettra l’accent, pour renforcer l’attractivité de sa nouvelle politique tarifaire, sur des promotions couplant logiciels et matériels, comme celle proposée à l’occasion du lancement de son nouveau serveur x86 Opteron (voir édition du 11 février 2004). Côté utilisateurs, ce mode de tarification peut se révéler intéressant dans la mesure où il permet aux entreprises de mieux étaler leurs dépenses.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur