Surface Phone : rendez-vous début 2017 dans une ère post-Lumia ?

MobilitéOS mobilesSmartphones
surface-phone-microsoft
1 0

Microsoft attendrait début 2017 pour lancer un Surface Phone décliné en trois modèles, tandis que la marque Lumia disparaîtrait.

Pas de Surface Phone avant 2017 ?

C’est probable, selon le site spécialisé Windows Central, qui s’appuie sur plusieurs sources dites proches de Microsoft.

L’échéance serait donc repoussée par rapport à celle envisagée jusqu’alors ; en l’occurrence, le 2e semestre 2016.

Les rumeurs autour de ce smartphone avaient véritablement émergé en 2012, après l’annonce de la première tablette Surface. Elles ont récemment été ravivées par Chris Capossela.

Le directeur marketing monde de Microsoft a entretenu, par l’implicite, l’idée d’un tel produit en déclarant notamment : « On a besoin […], dans notre gamme de téléphones, [d’une référence] qui vous fasse dire ‘Wahou, c’est une vraie rupture, ça va me dissuader d’acheter mon 17e iPhone’ ».

Repéré il y a quelques semaines, le rachat, par le groupe américain, du nom de domaine surfacephone.com, a jeté un peu plus d’huile sur le feu.

Aux dernières nouvelles, il est question d’un terminal doté d’un écran de 5,5 pouces (2 160 x 1 440 pixels), d’un appareil photo de 21 mégapixels, de 4 Go de RAM, de 64 ou 128 Go pour le stockage et d’une puce Intel Atom x3.

Windows Central n’a pas plus d’informations techniques, mais suggère que le Surface Phone serait décliné en trois modèles respectivement orientés sur le grand public, les professionnels et les « enthousiastes » ou « prosumers ».

À cette occasion, Microsoft prendrait ses distances avec l’entrée, voire le milieu de gamme, coïncidant avec le positionnement de ses tablettes Surface. Le téléphone serait d’ailleurs développé par la même équipe, signant la fin de la marque Lumia.

Cette « réinitialisation » de l’offre donnerait davantage de marge aux partenaires OEM, tout en laissant à la firme le temps d’améliorer Windows 10 Mobile. En contrepartie, il faudrait donc attendre début 2017, pourquoi pas dans les mêmes eaux que Redstone 2, mise à jour majeure de Windows 10 qui devrait succéder à l’Anniversary Edition dont le déploiement est prévu pour cet été.

Ce report pourrait aussi s’expliquer par la volonté de Microsoft de s’accorder un délai pour intégrer correctement les puces « Kaby Lake » – qu’Intel ne livrerait pas avant fin 2016, d’après ZDNet.com. Avec un objectif : éviter les problèmes rencontrés avec la génération actuelle (« Skylake »).

Cela signifierait qu’il ne faudrait pas s’attendre à une Surface Pro 5 ou à un Surface Book 2 avant 2017. Sachant qu’une Surface 4 (non Pro) pourrait tout à fait débarquer entretemps.

Crédit photo : Anteromite – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur