Surface Studio : Microsoft vient concurrencer l’iMac d’Apple

PCPoste de travail
2 2

Microsoft met le cap sur le hardware avec le Surface Studio, un PC de type « All-in-One » positionné en haut de gamme, face à l’iMac d’Apple.

Avec le Surface Book i7, Microsoft avance ses pions dans le territoire du haut de gamme.

Même chose avec le PC « All-in-One » baptisé Surface Studio, avec lequel la firme de Redmond vient concurrencer frontalement l’iMac d’Apple.

La machine est résolument armée pour les performances sans concessions.

Elle est ainsi pourvue d’un écran PixelSense de 28 pouces affichant 13,5 millions de pixels (63 % de plus que la 4K / UHD) pour une densité de 192 ppp (pixels par pouce) et une définition de 4500 par 3000 pixels.

Mais, la qualité de son écran ne se compte pas uniquement en millions de pixels, puisque Microsoft introduit le « TrueColor » pour un rendu fidèle des couleurs, ainsi que le « TrueScale » qui permet d’afficher à l’échelle ce qu’on désire imprimer : « Un pouce à l’écran sera un pouce dans le vie réelle. »

Malgré son statut de « All-in-One », le Surface Studio est ultrafin, plus fin même qu’un MacBook.

Le PC dispose également d’une « matrice linéaire de microphones » capable de capter la voix dans toute une pièce. Avec la présence de l’assistant Cortana intégré dans Windows 10, le Studio prend ainsi des airs d’Amazon Echo (adossé à Alexa) ou de Google Home (fonctionnant avec Google Assistant).

Un palet à 99 dollars

Comme pour le Surface Book i7, le volet performances graphiques n’est pas en reste avec la présence de la carte graphique GeForce GTX 980M signée Nvidia pour le modèle le plus onéreux de la gamme (les autres moutures étant équipées de solutions GeForce 965M).

De quoi satisfaire les créateurs de contenu auquel s’adresse le Studio. Les aficionados de jeux vidéo pourront aussi lorgner le « All-in-One » de Microsoft, d’autant plus qu’il est pourvu d’un récepteur pour contrôleurs Xbox One.

Ce dernier vient en complément d’une connectique complète : 4 ports USB 3.0, port Ethernet, emplacement pour carte SD et Mini DisplayPort. Pour le sans fil, l’appareil supporte le Wi-Fi ac et le Bluetooth 4.0.

Pour l’occasion, Microsoft introduit également le Surface Dial, qui constitue une nouvelle interface utilisateur en plus du clavier, de la souris, du Surface Pen et de l’écran tactile. Il se présente comme un palet dont l’utilisateur pourra se servir sur son bureau ou directement sur l’écran.

Doté d’un retour haptique, le Surface Dial apporte des fonctionnalités supplémentaires de manière contextuelle dans les logiciels. Il peut être précommandé au tarif de 99 dollars.

Quant au Surface Studio, il est aussi en précommande avec un ticket d’entrée à 2 399 dollars.

Vidéo promotionnelle du Microsoft Surface Studio :

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur