Surface Windows 8 Pro : la tablette business de Microsoft s’échauffe aux USA

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes
surface-windows-8-pro-stylet

Microsoft sort la version de sa tablette Surface avec Windows 8 Pro et processeur Intel à l’intérieur. Les médias USA affichent un enthousiasme modéré avec les premiers tests (bonus galerie photos).

Le démarrage commercial de Surface avec Windows 8 Pro correspond à la deuxième offensive de Microsoft dans les tablettes.

“Un PC emballé dans un format tablette” (” a PC in a tablet package” comme l’assure le groupe de Steve Ballmer) qui tourne sous une architecture 64-bits .

La commercialisation démarre aujourd’hui (samedi 9 février) sur le marché nord-américain (Etats-Unis, Canada) à travers le réseau de magasins physiques, la boutique disponible sur MicrosoftStore.com mais aussi chez des distributeurs comme Staples et Best Buy.

Le calendrier n’est pas précisé en l’état actuel pour une extension géographique des ventes notamment vers l’Europe.

Comme l’indique la dimension “Pro”, la nouvelle tablette tactile est orienté business.

Quel accueil les professionnels et les entreprises vont réserver à ce nouveau modèle “plus puissant et plus flexibles” dixit Microsoft ?

Sachant que le premier modèle Surface RT – destiné au grands public – s’est écoulé à un million d’unités en deux mois.

Sur le nouveau blog de Surface édité par Microsoft, on présente pêle-mêle un ensemble de caractéristiques techniques : affichage ClearType 1080p “étonnamment lumineux avec un contraste élevé”, écran net, processeur Intel Core i5, écran HD à 10,6 pouces, port USB (toujours bon à prendre par rapport à l’iPad)…Pour les précisions, il se rendre sur la page des spécificités.

Pour l’espace de stockage, comptez jusqu’à 128 Go maximum. Mais c’est un leurre au regard des ressources mobilisées par Windows 8 Pro sur la machine (il ne resterait que 83 Go d’espace disponible sur le modèle 128 Go).

Une faute de goût pointée du doigt par Gizmodo.fr.

La machine pèse moins d’un kilo et se veut fine (13,5 millimètres d’épaisseur).

Le clavier (Touch Cover et ses touches tactiles ou Type Cover) est vendu séparemment mais la béquille est proposée par défaut au nom d’un certain confort.

L’appareil est associé à l’exploitation de services Microsoft censés séduire les entreprises : “prendre des notes dans Microsoft OneNote”, “modifier des documents dans Microsoft Word”, “dessiner des images étonnantes avec les apps comme SketchBook Express” en utilisant le stylet associé à la tablette.

Alors, cela donne quoi au niveau des tarifs ? 899 dollars pour un modèle Surface Windows 8 Pro à 64 Go, 999 dollars pour la déclinaison à 128 Go.

Microsoft tente de s’aligner sur les prix des ultrabooks ou de l’iPad. Mais le prix ne sera résolument pas l’élément différenciateur.

A défaut de disposer d’un modèle Surface with Windows 8 Pro à la rédaction, on se fie aux premières impressions des médias USA qui affichent un enthousiasme modéré  : Wall Street Journal, New York Times, Windows IT Pro ou ComputerWorld.

L’une des principales anicroches serait l’autonomie : “Sa batterie dure deux fois moins longtemps que celle de la Surface RT, soit environ 5 heures, voire moins en usage intensif”, relève L’Expansion.com.

Bon, on dira que Microsoft met un pied à l’étrier sur le segment des tablettes. Pour le galop, on va attendre un peu.

Une petite galerie photos pour mettre l’eau à la bouche :

Microsoft : tablette Surface with Windows 8 Pro

Image 1 of 4

Microsoft : tablette Surface Windows 8 Pro : quelques caractéristiques
affichage ClearType 1080p, écran net, processeur Intel Core i5, écran HD à 10,6 pouces, port USB

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur