SXSW Interactive (volet 2) : quelle est l’influence de la blogosphère ?

Mobilité

Vnunet.fr a couvert la session interactive du Festival South by Southwest qui
s’est déroulée du 7 au 11 mars à Austin (Texas).

Vnunet.fr propose une série d’article sur la partie interactive du Festival South by Southwest, qui s’est déroulée du 7 au 11 mars 2007 à Austin au Texas. Deuxième volet : la blogosphère.

On les surnomme “le 6ème pouvoir”. Les blogs poursuivent leur croissance phénoménale sur le Web (voir encadré ci-dessous). Mais les spécialistes ont du mal à s’accorder sur une définition. Selon Lee Rainie, chef de projet chez l’institut américain Pew Research Center, les blogs doivent être définis davantage selon leur structure et de leurs plates-formes (Typepad, LiveJournal, FlickR, MySpace, Vox, Blogger?) plutôt que selon leur contenu.

D’ailleurs, des élèves de Sciences Po Bordeaux ont tenté d’établir une typologie des blogs. Il existe ainsi le journal intime en ligne, le photoblog, le carnet de voyage, le blog politique, le blog d’actualité, le blog du journaliste, le blog passion, le blog CV et les blogs de communication interne ou externe à l’entreprise.

Lors d’une conférence à Austin au Texas sur les nouvelles pratiques Internet, Odin Soli, entrepreneur en nouvelles technologies et blogueur, a expliqué la naissance d’un nouveau genre : le blog de fiction. “Il est bien plus facile pour quelqu’un qui n’a pas accès aux sociétés d’édition de publier ses écrits en ligne et encore plus sur un blog.” L’audience est souvent au rendez-vous et certains auteurs parviennent à diffuser leurs oeuvres par auto-publication susceptible de générer des revenus (c’est le crédo de Lulu.com) ou être repérés par des sociétés d’édition plus traditionnelles.

Méfiez-vous des contrefaçons

Utilisés comme outils de communication externe à l’entreprise, les blogs surfent parfois avec l’information mensongère. Les sociétés de marketing en ont découvert l’aspect buzz, mais dissimulent parfois ce qui se cache derrière ces blogs. “Il ne s’agit pas de réguler comme le fait l’Union européenne”, affirme Odin Soli.

Selon l’expert IT, ce genre de pratique est découvert tôt ou tard par les consommateurs et l’image de l’entreprise en prend un coup. À terme, cela se reflètera dans la crédibilité et les ventes de la société malhonnête.

Un blog fonctionne sur le principe de la transparence : l’internaute doit savoir à qui il a affaire et quel est l’objet du blog. “C’est un contrat implicite”, estime Odin Soli.

La blogosphère invisible

Pourtant, tous les blogs ne sont pas forcément destinés à être lus par le plus grand nombre possible, au contraire certains souhaitent rester discret. Jay Allen est web designer et a travaillé pour Six Apart, la start up qui a notamment créé des plates-formes de blogs comme TypePad ou plus récemment Vox.

Il a tenu une conférence sur le thème de “La Blogosphère invisible” à Austin. Les blogs Intranet font partie de cette catégorie. Avec le succès des technologies Web 2.0, les blogs ont fait leur apparition sur l’intranet des entreprises. Selon une étude menée l’été dernier auprès d’une centaine d’entreprises internationales par Jane McConnell, consultante en nouvelles technologies, près de 40% ont ou envisagent de mettre en place une plate-forme de blogs en interne.

Ce genre d’outil, précise l’étude, est utile pour favoriser le partage de l’information de veille, de l’expertise et le recueil d’avis des clients. Son usage améliore aussi la circulation verticale et horizontale de l’information au sein de l’entreprise. Mais la confidentialité fait partie de la politique de ces blogs qui pour certains exposent des données stratégiques de l’entreprise.

Retrouvez le premier volet de la couverture de SXSW Interactive : Google Maps bouleverse la cartographie en ligne

Plus de 70 millions de blogs dans le monde
Selon Technorati, un moteur de recherche orienté blogs, le nombre de weblogs est passé de huit millions en mars 2005 à plus de 72 millions en mars 2007. Environ 120 000 weblogs sont créés en moyenne chaque jour (ou trois toutes les deux secondes). Selon David Sifry, fondateur de Technorati, on observe un essoufflement dans la croissance. Jusqu’ici, le volume de la “blogosphère” doublait tous les six mois. Maintenant, il ne double plus qu’une fois par an. ” Petite” pondération : Technorati reconnaît qu’il existe sûrement une sous-estimation du phénomène car des plates-formes comme Skyblog (presque huit millions de blogs ouverts à cette date) ne sont pas comptabilisés dans sa base de données.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur