Symantec et Huawei créent une joint venture

Mobilité

La nouvelle société fournira des solutions de stockage et de sécurité pour
les réseaux IP.

L’équipementier réseau chinois Huawei Technologies et l’éditeur américain de solutions de sécurité Symantec viennent d’annoncer leur intention de créer une joint venture. La nouvelle entité, qui n’a visiblement pas encore de nom officiel, “développera et distribuera à l’échelle mondiale des solutions matérielles de sécurité et de stockage en direction des opérateurs télécoms et des entreprises”, précise le communiqué.

A travers la filiale commune, les deux entreprises entendent répondre au marché grandissant des réseaux tout IP qui passe par des besoins en services fiables, sécurisés et performants. Selon IDC, le marché des boîtiers dédiés (appliances) à la sécurité et au stockage réseau atteint aujourd’hui les 23 milliards de dollars. Il a dépassé le 1,1 milliard sur le territoire chinois.

Basée en Chine

Ce n’est donc pas un hasard si le siège social de la nouvelle entreprise sera basée en Chine à Chengdu. La filiale commune sera détenue à 51 % par Huawei et 49 % par Symantec. Elle bénéficiera directement de la propriété intellectuelle de l’équipementier chinois et aura accès à ses travaux de recherche, son centre de développement et ses méthodes de travail. Bref, la joint venture profitera de toute l’expertise de Huawei.

De son côté, Symantec alimentera les solutions matérielles de ses application de stockage et de sécurité tout en participant à la gestion des opérations. La firme de sécurité investira également 150 millions de dollars dans le développement de la nouvelle entité. La création de celle-ci reste soumise aux autorisations des autorités de régulation et aucune date n’a été encore fournie sur sa concrétisation. C’est en tout cas un bon moyen pour Symantec de s’implanter durablement sur le marché chinois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur