TableOnline : une levée de fonds au menu

CRMEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
levee-fonds-tableonline
4 1

Le Toulousain TableOnline, qui propose une plate-forme en ligne de réservation de restaurants assortie à des outils CRM, a levé 700 000 euros.

Élargir son offre aux grandes chaînes et groupes de restaurants tout en la structurant à l’international, sur des marchés considérés comme « mûrs » à l’image de l’Afrique du Sud et du Royaume-Uni : l’objectif est fixé pour TableOnline.

La SAS toulousaine a levé 700 000 euros, soit près de quatre fois son chiffre d’affaires communiqué pour l’année 2014*.

Parmi les investisseurs ayant participé à ce tour de table figurent des clients de TableOnline, dont la Maison Bras, hôtel-restaurant situé dans l’Aveyron. On notera aussi la contribution d’André Terrail, de la Tour d’Argent (Paris).

La société fondée en 2007 par Antoine Girard – diplômé en informatique et mathématiques appliquées ; passé par plusieurs sociétés de services IT en tant que chef de projet – emploie actuellement une dizaine de personnes.

Deux solutions composent son offre. D’un côté, une plate-forme en ligne de réservation de restaurants, avec un moteur de recherche thématique. De l’autre, une solution SaaS de webmarketing et de relation client baptisée GuestOnline.

Celle-ci est distribuée via un réseau d’une trentaine de partenaires allant des professionnels des métiers de la restauration aux fournisseurs de caisses enregistreuses. Elle se base sur un module de réservation paramétrable que le restaurateur peut intégrer, sous la forme d’un bouton ou d’une page dédiée, sur son site Internet ou sa page Facebook, en marque blanche.

GuestOnline gère alors la création, la qualification et le suivi du fichier clients. L’intégration de paramètres comme la table favorite, les allergies ou les programmes de fidélité permet de lancer des opérations de communication, par e-mail et par SMS. Le tout sans passer par une centrale de type La Fourchette…

Mise en bouche ou dégustation ?

Le modèle économique de TableOnline est fondé sur le principe du freemium, avec une formule gratuite (« Mise en Bouche ») et deux payantes (« Saveurs », « Dégustations ») qui disposent d’options supplémentaires.

Parmi les options en question, il y a la synchronisation des données entre plusieurs terminaux : on peut utiliser au maximum un mobile et un ordinateur avec l’offre « Mise en Bouche », quand l’offre « Saveurs » autorise trois connexions simultanées ; et l’offre « Dégustation », l’illimité.

Il existe aussi des différences dans la gestion des réservations. Pas au niveau de la pré-autorisation bancaire ou du versement d’acompte (pour éviter les clients qui réservent en ligne mais ne se présentent pas), ni des confirmations par SMS, mais dans le fait que chaque réservation doit être validée manuellement avec l’offre « Mise en Bouche ».

Parmi les limites de la version gratuite, on notera aussi l’impossibilité de créer des accès pour les employés, de paramétrer une deuxième adresse e-mail pour confirmer les réservations ou de créer des tranches horaires sur un même service.

Sur la partie marketing, la segmentation et l’exportation du fichier client n’est pas incluse dans l’offre « Mise en Bouche ». Pour ce qui est des campagnes de communication, elles reviennent à 1 centime d’euro HT par e-mail et 8 centimes par SMS – sachant qu’il est possible d’intégrer des modèles personnalisés.

TableOnline prélève par ailleurs 2,3 % du montant de chaque transaction (additionné de 25 cents) pour toute pré-autorisation bancaire ou acompte. Son offre inclut aussi un pack « prêt à l’emploi » à 1 190 euros HT avec un iPad Air – on consultera la foire aux questions pour davantage de détails.

* 186 964 euros de chiffre d’affaires en 2014, pour une perte de 14 440 euros ; 194 272 euros de CA l’année précédente, pour un résultat net négatif, à – 141 151 euros. TableOnline revendique 2 000 clients, « du restaurant de quartier à la table étoilée » et vise les 10 000 dans trois ans.

Crédit photo : serenarossi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur