Tablette : Amazon Kindle Fire va jouer entre l’innovation et la baisse des prix

MobilitéTablettes
Amazon Kindle FIre tablette

Pour fluidifier les ventes de la Kindle Fire, Amazon veut baisser de 50 dollars le prix du modèle actuel à l’automne. En attendant la nouvelle génération de la tablette…

Va-t-on assister à une bataille des prix avec les tablettes ?

Dans le courant de l’automne, Amazon projette de lancer une offensive avec des nouvelles liseuses Kindle et un lifting sur sa gamme de tablette Kindle Fire (écran couleur à 7 pouces, Wi-Fi, OS Android).

DigiTimes croit savoir que le modèle actuel pourrait baisser de 50 dollars, en passant de 199 à 149 dollars.

Cette stratégie, Apple l’a déjà adoptée en appliquant, à la sortie du Nouvel iPad, un rabais de 100 euros sur son prédécesseur iPad 2.

Une technique commerciale visant à donner un second souffle pour un produit qui tombe en désuétude.

DigiTimes s’est laissé dire qu’Amazon réhabiliterait le concept à l’heure de lever le voile sur son ardoise de nouvelle génération.

On ne connaît pas encore les spécifications techniques ou les éventuelles surprises au niveau du design.

Néanmoins, DigiTimes évoque des modèles de 8 à 9 pouces voire 10,1 pouces qui seraient mis sur le marché d’ici le premier trimestre 2013.

Cette soudaine générosité servirait aussi à relancer une machine qui s’est grippée après un démarrage fulgurant en fin d’année dernière.

Initialement introduit sur le marché américain à la mi-novembre 2011, la Kindle Fire d’Amazon a été écoulée à 5 millions d’exemplaires en deux mois (en surfant sur les fêtes de fin d’année).

“Tout nouveau, trop beau ?” Sur le premier trimestre 2012, 800 000 tablettes d’Amazon ont été écoulées, soit une chute des ventes de 80%.

A titre comparatif, l’iPad, toutes moutures confondues, s’est vendue à hauteur de 11,8 millions d’unités sur cette même période.

Il est vrai que la tablette d’Apple (haut de gamme) a trouvé son vitesse de croisière tandis que celle d’Amazon, plus récemment introduite, cherche encore ses marques sur le segment low cost.

Un créneau que comptent d’ailleurs investir de nombreux constructeurs comme Acer entraînés dans le sillage du projet Nvidia Kai (vulgariser les processeurs haut de gamme sur les terminaux mobiles à bas prix).

Pressentie pour investir l’Europe fin mars, la Kindle Fire est toujours aux abonnés absents.

Néanmoins, AllThingsDigital suggère qu’Amazon pourrait lancer de manière concomitante sa place de marché d’applications (Amazon Appstore) et la Kindle Fire en Europe dans le courant de l’été.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur