Tablette : Archos enrichit avec modération sa gamme Arnova

MobilitéOS mobilesTablettes
Archos tablette low cost Android Henri Crohas

Archos mise toujours sur les tablettes tactiles à bas prix et enrichit à cet effet sa gamme Arnova. Mais la réalité tranche avec les promesses et laisse transparaître les affres du low cost.

En conformité avec les perspectives qu’avait laissé entrevoir le P-DG Henri Crohas à l’heure de dresser le bilan 2011, Archos poursuit son offensive sur le front des tablettes tactiles à bas prix, sous la bannière de la gamme Arnova G3, enrichie pour l’occasion de deux représentantes, dénommées 9 et 10b.

Le chef d’orchestre Android 4.0 Ice Cream Sandwich est certes de la partie, mais cette considération exceptée, le tribut du low cost se paie sans ambages, tout particulièrement avec le modèle phare, la 10b.

Témoin cet écran de 10,1 pouces dont la technologie TFT et la résolution de 1024 x 600 pixels restreignent d’autant le confort dans cet exercice du multimédia auquel Archos destine pourtant son produit.

Indéterminée, tout juste qualifiée de “prix Arnova”, l’échelle tarifaire devrait selon toute vraisemblance avoisiner celle de l’Amazon Kindle Fire, à savoir en-deçà des 200 euros.

A cet égard, la 10b reste d’une constitution fragile, malgré ses 12 millimètres d’épaisseur et ses 630 grammes sur la balance : au coeur du système, un processeur ARM Cortex A8 simple coeur à 1 GHz, 1 Go de RAM et 4 à 8 Go de mémoire interne.

En outre, la 3G, mise en avant à outrance, fait l’objet d’une promotion presque exagérée au regard du subterfuge qu’emploie Archos dans cette démarche : aucune puce n’est intégrée, il faut recourir à une clé externe telle la G9 3G Stick, proposée en option.

Le groupe français avait déjà usé de ce stratagème pour annoncer, en soi-disant avant-première, la compatibilité de ses ardoises avec les cartes SIM de Free Mobile.

Pis, dans une optique de réduction des coûts de fabrication, l’Arnova 10b aura droit à deux déclinaisons qui embarqueront pour l’une un écran capacitif et pour l’autre, du résistif.

Il y a un monde entre ces deux technologies, mais le semblant d’amalgame que semble prôner Archos pourrait porter à confusion le consommateur, quand bien même la transparence est de mise à ce sujet.

Archos écrans tactiles

Second couteau de cette offensive printanière, l’Arnova 9 G3 embarque exclusivement des panneaux tactiles IPS de 9,7 pouces à matrice capacitive, en 1024 x 768 pixels (la résolution de l’iPad 2). Le multitouch est pris en charge à hauteur de 5 points.

Détenteur de près de 25% du marché européen des tablettes à moins de 400 euros (étude GfK), Archos aurait-il la tête à Windows 8 au point de se reposer sur ses lauriers ?

Rien n’est moins sûr, mais les propos du P-DG Crohas avaient laissé augurer d’une telle réorientation stratégique, pour tendre à terme vers les convertibles et titiller les ordinateurs portables avec le concours de l’architecture ARM.

Archos Arnova 10 G3 tablette


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur