Tablette Gigabyte S1080 : elle a tout d’un PC

CloudMobilitéTablettes

Des airs de tablette tactile, les fonctionnalités d’un Tablet PC avec un processeur Intel Atom et une configuration musclée. Ainsi pourrait-on décrire la Slate S1080, la tablette pro que Gigabyte présente en France ce 7 septembre.

Jour de sa présentation nationale par Gigabyte, le moment est opportun pour faire un point sur la tablette Slate S1080, une 10,1 pouces professionnelle sous Windows 7 Home Premium et dotée d’une plate-forme Intel Atom.

Le temps d’une présentation par un constructeur plus connu pour ses cartes mères que ses terminaux mobiles, la S1080 aura tout le loisir d’exhiber son châssis semi-durci de 895 grammes.

L’attention se focalisera dans un premier temps sur cette dalle capacitive multipoint de 10,1 pouces à rétro-éclairage LED. Sa résolution de 1024 x 600 fait toutefois un peu tache, à l’heure où les 768 pixels de hauteur s’imposent comme un minimum syndical.

Autour de cet imposant panneau, pas de bandes tactiles comme sur la Playbook de RIM, mais des icônes tactiles.

tablette Gigabyte S1080

L’une affiche le clavier virtuel ; une deuxième permet le retour en arrière dans l’explorateur ou le navigateur ; les deux autres font office de molette virtuelle, pour le défilement vertical. Elles s’adjoignent à deux boutons qui remplissent les fonctions de clics gauche et droit.

De quoi faciliter la prise en main de Windows 7, un OS non adapté aux tablettes. Ceci dit, son implantation en lieu et place de la solution Android devrait permettre de tirer parti d’un hardware complet.

A commencer par les interfaces de communication sans fil : Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 3.0, 3G+… que des modules de dernière génération.

L’USB 3.0 est lui aussi de la partie, aux côtés d’un lecteur de cartes multimédia SD, d’un contrôleur LAN et son port RJ45, d’un emplacement pour cartes SIM et d’une sortie VGA destinée à la projection sur grand écran.

tablette Gigabyte Slate S1080

Malgré 2 Go de mémoire vive DDR et un disque dur 2,5 pouces de 320 Go à 5400 rpm, on peut craindre un essoufflement caractéristique des Atom, malgré une vitesse d’horloge à 1,66 GHz.

Et pour cause, ces processeurs sont étudiés pour minimiser la consommation d’énergie, au détriment des performances.

Pour autant, Gigabyte se montre prudent à propos de l’autonomie estimée. 5 heures avec la batterie 4000 mAh intégrée, c’en sera tout. A moins d’y ajouter un accumulateur externe à 2700 mAh, pour 3 heures supplémentaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur