Tablette: MpMan fait confiance au low cost

CloudMobilitéOS mobilesTablettes

MpMan, le spécialiste du lecteur MP3, ajoute à son catalogue trois tablettes tactiles équipées d’Android Gingerbread. A moins de 200 euros, le matériel est un peu limité, pour ne pas dire obsolète.

Plus connu pour ses baladeurs numériques que pour ses tablettes tactiles, MpMan dispose pourtant d’un catalogue fourni, qu’il agrémente d’ailleurs de trois nouveaux produits à moins de 200 euros. A ce prix, Android est de la partie, en version 2.3.

Avec les modèles MP726 (7 pouces), MP827 (8 pouces) et MP1027 (10 pouces), le constructeur coréen, qui se revendique à juste titre inventeur du lecteur MP3, se lance sur un terrain épineux, mais pas miné.

Les tarifs agressifs affichés pour l’occasion pourraient bien convaincre le grand public, d’autant plus que les dalles d’affichage disposent du multitouch, grâce à l’implantation d’une technologie capacitive.

Symbolisées par le rabais du TouchPad à hauteur de 99 euros, les pratiques commerciales de HP auraient-elles donné des idées aux acteurs de second rang, sur le créneau des appareils mobiles communicants ?

Il ne faudra toutefois pas s’attendre à des performances dignes d’un monstre de guerre. C’est tout naturel avec cette race de machines dont la distribution est généralement prise en charge par les chaînes de supermarchés.

L’assemblage hasardeux d’un processeur ARM Cortex A8 et de 512 Mo de mémoire vive accouchera certainement de ralentissements intempestifs.

Ce constat vaut malheureusement pour l’ensemble de ces terminaux Android qui voient leur hypothétique compatibilité avec Honeycomb remise en cause par un hardware inadapté.

Est-ce ce désagrément qui pousse MpMan à se garder d’en divulguer plus ? Aucun mot au sujet de la définition de la webcam intégrée, ni même à propos des connexions sans fil.

A priori, le Bluetooth n’est pas de la partie et la prise en charge des formats audiovisuels souffre de sévères limitations (MP3, MP4, JPG… et c’est tout) !

Fonction de la diagonale d’écran, ces tarifs échelonnés de 149 à 249 euros ne constituent-ils pas au final le seul avantage de ces terminaux ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur