Tablette : Nokia se réserve une place sous le soleil de Windows 8

Nokia aurait dans l’idée, en fin d’année, de capitaliser sur la probable arrivée de Windows pour introniser une tablette tactile de 10 pouces équipée d’un processeur Qualcomm à 4 coeurs.

Nokia Lumia 900 smartphone

Nokia s’apprêterait à tomber le masque de l’inflexibilité pour prendre en marche le train des tablettes tactiles. Son meilleur adjuvant dans cette entreprise ne serait autre qu’un allié de longue date, en l’occurrence Microsoft, éditeur du futur Windows 8.

A en croire les quelques informations qu’a glanées çà et là le site Digitimes, le produit qui résulterait de ces accordailles, en l’occurrence une ardoise de 10 pouces, embarquerait un processeur Qualcomm à quatre coeurs.

Le sous-traitant Compal Electronics se verrait selon toute vraisemblance investir des tâches d’assemblage des quelque 200 000 exemplaires qui composeraient une première fournée parée pour sortir d’usine « au plus tôt fin 2012« .

L’empressement médiatique lié à l’arrivée du « nouvel iPad » a sans doute, sinon précipité, tout du moins entériné ces velléités que l’esprit commun prêtait depuis belle lurette à Nokia.

A l’heure actuelle, ne fait guère défaut qu’une confirmation officielle de la part des intéressés.

Plus que possiblement animé de ces prétendus desseins dont il ne s’est d’ailleurs guère caché à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, Stephen Elop s’est chargé d’allumer la mèche, se faisant l’auteur de déclarations d’autant plus évocatrices à ce sujet.

« La clé de la réussite ne réside plus seulement en la configuration matérielle des terminaux. Il s’agit d’appréhender les usages qu’en tirent les consommateurs, à l’appui d’un écosystème constitué avec le concours des éditeurs, des développeurs et des diffuseurs de contenus« , avait résumé le P-DG de Nokia.

La transparence de ces propos laissait augurer d’une farouche opposition au pouvoir bicéphale qui fait foi sur un marché que dominent les seuls Android et iOS. Les rumeurs qui s’en sont suivies ne se sont pas risquées à y apporter un quelconque démenti.

Dans l’optique de concrétiser de telles ambitions et s’imposer comme un élément perturbateur jusqu’à prendre à contrepied le gros des constructeurs, accoucher d’une tablette Windows 8 (sur architecture ARM) tombait effectivement sous le sens.

C’est un fait : les ardoises numériques ont la pêche pour aborder l’année 2012. Même pour quelques dollars de plus, elles séduisent le grand public et s’immiscent progressivement au sein des entreprises.

Il est vrai qu’entre « Le nouvel iPad » d’Apple et l’arrivée de Windows 8 par Microsoft qui sera accompagnée d’un bouquet de tablettes compatibles (Dell a déjà répondu présent), la concurrence va se raffermir d’ici la fin de l’année.

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Tablette : Nokia se réserve une place sous le soleil de Windows 8

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

19:27:59