Tablette : Sharp suit la marche en avant du NFC

CloudMobilitéTablettes
Sharp RW-T107

Produite par Sharp, la tablette tactile 7 pouces RW-T107 s’adresse au marché professionnel. Signe particulier : elle pousse à la vulgarisation du sans contact (NFC).

Les modules sans contact (Near Field Communication ou NFC) deviennent populaires progressivement dans les équipements mobiles.

Sharp suit le mouvement et officialise la RW-T107, une tablette 7 pouces à destination des entreprises et des commerces.

A défaut de pousser le grand public à adopter les tablettes numériques en guise de moyen de paiement et d’identification, Sharp fait les yeux doux aux distributeurs pour les convaincre du potentiel NFC.

Voilà qui devrait ravir PayPal et Visa, qui pousse à la vulgarisation des technologies sans contact pour le paiement.

Hormis le gabarit réduit d’un produit de 19 centimètres sur 11 censé minimiser les soucis de portabilité à la transaction, Sharp met l’accent sur un module NFC compatible avec Felicity Card (FeliCa, solution propriétaire sans contact de Sony) et accessible en lecture comme en écriture.

Ce qui induit une infinité d’usages, de la création de cartes de fidélité à la délivrance de titres nominatifs d’identification, pour le personnel d’une usine ou pour des abonnés à un quelconque service.

La RW-T107 embarque Android Gingerbread (version 2.3). L’accès à Android Market donne l’accès à plusieurs centaines de milliers de programmes.

Estimée à 395 grammes sur la balance, cette tablette est munie du Wi-Fi 802.11n.

Une gamme de fréquences qui permet de réduire les interférences, dans des environnements où fleurissent les connexions réseau sans fil.

Derrière la dalle capacitive de 1024 x 600 pixels, un processeur OMAP 4430 de Texas Instruments supporte la charge logicielle, du haut de son gigahertz de vitesse d’horloge.

L’ensemble s’appuie sur 512 Mégaoctets de mémoire vive, pour un stockage flash de 8 Go.

S’y adjoignent des ports micro-USB, micro-HDMI et microSD. L’appareil intègre également un GPS, un accéléromètre, un gyroscope et un capteur de luminosité.

Sharp en tire 8 heures d’autonomie à la lecture d’une vidéo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur