Tablettes : l’iPad Pro se distingue sur un marché en déclin

MobilitéOS mobilesTablettes
tablettes-idc-2015
0 0

IDC estime que pour son premier trimestre de commercialisation, l’iPad Pro d’Apple s’est mieux vendu que les Surface de Microsoft.

Entre l’iPad Pro d’Apple et les Surface de Microsoft, les tablettes livrées avec un clavier détachable ne se sont jamais aussi bien portées qu’au 4e trimestre 2015.

C’est tout du moins ce que constate IDC* : d’une année sur l’autre, les ventes dans le monde ont progressé de 160 %, à 8,1 millions d’unités ; tandis que les volumes de tablettes « classiques » ont chuté de 21,1 %.

Il n’est toutefois pas évident de faire la distinction entre les deux catégories, surtout si on considère que l’iPad Pro est tout à fait livrable sans clavier, tout comme la Surface Pro 4, d’ailleurs.

Cette popularité des tablettes « détachables » s’explique, selon IDC, par le fait qu’elles remplacent de plus en plus les PC.

Forrester avait cerné ce phénomène dans une étude menée en 2015 : l’intérêt des tablettes pour remplir certaines tâches est perçu non seulement par les utilisateurs finaux, mais aussi par les décideurs, qu’ils aient ou non un profil technique.

Dans le même temps, les constructeurs font des efforts pour adapter leur portefeuille : Apple au moyen d’un accord de développement d’applications professionnelles avec IBM, Microsoft via des partenariats de distribution avec les OEM, Google avec Android for Work…

De 50 à 1 000 dollars

Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de place pour des modèles d’entrée de gamme : à 50 dollars, la Fire s’est écoulée comme des petits pains auprès du grand public sur la période des fêtes de fin d’année, hissant Amazon sur le podium des constructeurs mondiaux.

Apple domine toujours le classement avec 16,1 millions d’iPad vendus au 4e trimestre (- 24,8 %). La firme de Cupertino conserve 24,5 % du marché (- 3,6 %), soit une confortable avance sur Samsung et ses 9 millions de tablettes (- 18,1 %).

Derrière Amazon, dont les ventes augmentent de 175,7 % sur un an (5,2 millions d’unités), on trouve Lenovo, dont la part de marché se stabilise (4,8 %) et Huawei, qui progresse (+ 2,1 points, à 3,4 %).

Sur l’année, Apple (49,6 millions) devance Samsung (33,4 millions), Lenovo (11,2 millions), Asus (7,1 millions) et Huawei (6,5 millions) sur un marché en net recul : – 10,1 %, avec 206,8 millions de tablettes qui ont trouvé acquéreurs.

L’iPad Pro représenterait près de 1 % de ce volume, avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus sur le seul 4e trimestre, contre 1,6 million de Surface – essentiellement des modèles Pro. Dans ces gammes de valeur, ce n’est plus le prix qui guide le choix, mais les performances.

* IDC avait déjà conclu, l’année passée dans le cadre d’une étude portant sur l’Europe, que sur le court terme, les ventes de tablettes seraient portées par la demande en milieu professionnel. Forrester avait élargi le constat jusqu’à l’horizon 2018 (à cette échéance, une tablette sur cinq serait achetée par une entreprise).

Crédit photo : Peter Sobolev – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur