Les tablettes, un marché déjà en perte de vitesse ?

MobilitéRégulationsTablettes
tablette

Les plus importants constructeurs de tablettes voient déjà leurs ventes reculer au 1er semestre. Les petits distributeurs vont-ils prendre la main ?

Les analystes promettaient monts et merveilles pour les tablettes. Ces dernières devaient s’écouler à un rythme toujours plus soutenu, jusqu’à se rapprocher des volumes de vente des smartphones, étouffant par la même occasion les PC, fixes comme portables.

Le marché semble toutefois d’ores et déjà arriver à saturation. Ainsi, tous les grands constructeurs ont constaté une baisse de leurs ventes au cours du dernier semestre, note Silicon.fr.

Nous évoquions il y a deux semaines les ventes de Samsung : la firme s’attendait à écouler 60 millions de tablettes en 2014, mais n’en a vendu que 19,7 millions sur la première partie de l’année.

Digitimes nous apprend qu’il en va de même chez Asustek. La société a distribué 12 millions de tablettes en 2013, mais seulement 4,1 millions sur la première partie de l’année 2014. La chute est rude. Elle l’est même pour Apple, dont les ventes sont en baisse de 9 % sur un an.

Si les ventes de tablettes ont baissé entre le premier et le deuxième trimestre 2014, elles progressent encore par rapport à l’année 2013. Ce ne sont toutefois plus les acteurs du top 5 qui mènent la danse (exception faite de Lenovo, qui arrive en force sur ce marché).

Le plus gros vendeur de tablettes s’appelle aujourd’hui ‘other’ ou ‘noname’. Il s’agit de la myriade de petits constructeurs distribuant des produits à bas coût. Un phénomène qui pousse les grands acteurs à casser leurs prix, et donc leurs marges sur les tablettes.

 

Quizz Itespresso.fr : Connaissez-vous les phablettes ?

 

Crédit image : Alphaspirit – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur