Tablettes : revue de catalogue pour Amazon

MobilitéTablettes
amazon-tablettes-2014

Le groupe e-commerce élargit son offre avec quatre modèles de 6 à 8,9 pouces couvrant l’essentiel du marché, entre 99 et 479 dollars.

Amazon joue la diversification sur le marché des tablettes.

Le groupe e-commerce a renouvelé son offre avec pas moins de quatre modèles de 6 à 8,9 pouces dont le lancement commercial est prévu pour le mois d’octobre, initialement aux Etats-Unis.

En tête de liste, la Fire HD 6, proposée en cinq couleurs (noir, blanc, bleu, rouge, jaune) avec un ticket d’entrée à 99 dollars pour la version 8 Go. Il faudra compter 119 dollars pour passer à 16 Go… et 15 dollars supplémentaires pour supprimer la publicité qui s’affiche de temps à autre, notamment sur l’écran d’accueil.

Principale particularité de la Fire HD 6, son écran de taille réduite : 6 pouces en 1280 x 800 pixels (252 ppp). Sous le capot, on retrouve 1 Go de RAM, un processeur quadricoeur signé MediaTek. Pas de de GPS, ni de connectivité mobile (3G/4G). Quant au Wi-Fi, il est monobande (2,4 GHz). Le port micro-USB supporte néanmoins le standard SlimPort, qui permet d’afficher l’écran de la tablette sur tout téléviseur ou moniteur doté d’une entrée HDMI.

Amazon annonce une autonomie de 8 heures pour ce produit doté de deux capteurs d’images : 2 mégapixels au dos de l’appareil et VGA en façade. Même configuration hardware pour la nouvelle génération de la Fire HD 7, accessible à 139 dollars en version 8 Go et 159 dollars en 16 Go. A 337 grammes, elle est “mécaniquement” un peu plus lourde que la Fire HD 6 et ses 290 grammes.

Pourvues d’un écran dit “plus lumineux”, les deux tablettes tournent sous la dernière version de Fire OS (4.0 “Sangria”), le système d’exploitation développé par Amazon à partir d’Android 4.4 “KitKat”. L’offre logicielle s’en ressent : pas d’accès au Play Store, mais une multitude de services Amazon. Citons Family Library (partage de contenus), Firefly (reconnaissance d’objets “à la Google Goggles”) et la possibilité de stocker des photos de manière illimitée dans le cloud.

Fire OS 4.0 intègre aussi un système de gestion de profils permettant à plusieurs personnes d’utiliser la même tablette. La fonction d’ajustement automatique de la luminosité reste toutefois inopérante, à défaut d’un capteur de luminosité aussi bien dans la Fire HD 6 que la Fire HD 7. A noter que ces dernières sont disponibles en versions “enfant” – respectivement pour 149 et 189 dollars – avec une coque renforcée, une garantie de deux ans “tous dommages” et un accès d’un an à l’offre FreeTime Unlimited, qui regroupe des contenus jeunesse : films, émissions TV, applications, e-books…

Au format 7 pouces, on trouve également la Fire HDX, proposée à partir de 199 dollars avec son écran 1920 x 1200 pixels (323 ppp), son processeur Snapdragon 800 (4 coeurs à 2,2 GHz), ses 2 Go de RAM et sa batterie offrant “11 heures d’autonomie”, selon Amazon. Pas de capteur d’images à l’arrière, mais un Wi-Fi bibande et une déclinaison 4G, seule à proposer une technologie GPS. A noter par ailleurs que la tablette, qui mesure 9 mm d’épaisseur pour 303 grammes, est livrée sous l’ancienne version de Fire OS : 3.0 “Mojito”.

En haut de gamme, on trouve une Fire HDX 8.9 renouvelée avec un ticket d’entrée à 379 dollars pour 16 Go de stockage – l’échelle de prix allant jusqu’à 479 dollars pour 64 Go. Par rapport à la génération 2013, l’écran reste inchangé : 2560 x 1600 pixels, soit 339 ppp. Amazon se concentre sur l’ergonomie du produit, allégé à 375 g pour 7,8 mm. Le processeur évolue également : il s’agit d’un Snapdragon 8084 quadricoeur accompagné de 2 Go de RAM. Là aussi, un modèle 4G est disponible, avec 12 heures d’autonomie annoncées. Amazon ajoute un accessoires dédié : un clavier à 59 dollars.

amazon-kindle-fire-hdx-8-9

* En illustration ci-dessus, la Kindle Fire HDX 8.9.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Amazon ?

Crédit photos : Amazon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur