Taboola monte un plan smartphone avec ZTE

Mobilité

ZTE va intégrer, sur des terminaux Android, la technologie de recommandation de Taboola, qui poussera des contenus d’éditeurs partenaires.

Les trois quarts des Français en sont équipés, ils y consacrent 40 % de leur temps passé sur Internet et plus de la moitié le consultent au moins dix fois par jour.

On peut donner cette définition du smartphone en croisant des données de l’Arcep, de Deloitte et de Médiamétrie.

Face à cette montée en puissance qui se constate également à l’échelle mondiale, Taboola se rapproche des fabricants de terminaux Android.

L’éditeur américain officialise un premier partenariat avec ZTE. Il va intégrer, sur certains appareils du constructeur chinois, sa technologie de recommandation de contenus.

Les contenus en question seront, dans un premier temps, des actualités personnalisées émanant d’éditeurs partenaires de Taboola (Bloomberg, Eurosport, USA Today…). Des publications sponsorisées pourraient s’y adjoindre à terme, d’après le Wall Street Journal.

Taboola vise l’écran de veille des smartphones. Mais d’autres pistes d’intégration seraient envisagées. Notamment au niveau de l’écran d’accueil, par un geste de défilement.

Les emplacements s’achèteraient en programmatique*, avec une promesse pour les éditeurs : renvoyer directement sur leurs sites Web, par opposition à Apple News, qui ouvre les contenus dans l’application.

Reste à voir dans quelle mesure des fonctions additionnelles de type géolocalisation seront mises en œuvre pour contextualiser l’information proposée.

Du desktop au mobile

Quelle frange d’internautes Taboola est-il en mesure de toucher par ce biais ? L’entreprise née en 2007 se montre discrète concernant son reach sur mobile. Elle communique davantage sur le volet desktop, affirmant atteindre 43,6 % des internautes dans le monde (et 78,7 % en France, sur la base des chiffres de comScore à fin 2017).

Qu’en est-il de ZTE ? Counterpoint Technology Market Research l’a crédité de 62 millions de smartphones vendus en 2016. Ce qui en fait le 6e constructeur mondial derrière Samsung (310 millions), Apple (215 millions), Huawei (139 millions), OPPO (92 millions) et vivo (71 millions).

À fin 2017, Android captait, selon Kantar Worldpanel, 75,6 % du marché des OS mobiles en France, contre 23,9 % pour iOS d’Apple. StatCounter donnait des taux similaires au niveau mondial (73,54 % et 19,91 %).

Les Français et leurs smartphones :  sans modération ?
Dans son « baromètre du numérique 2017 » réalisé auprès de 2 209 personnes, l’Arcep estime à 48 % la proportion d’internautes français qui ont fait du smartphone leur principal équipement pour surfer.

Le rapport « L’année Internet 2017 » de Médiamétrie fait état d’une population de plus 30 millions de mobinautes, dont un sur cinq n’utilise que son mobile pour surfer.

Deloitte affirme pour sa part que les 18-24 ans consultent leur smartphone en moyenne 50 fois par jour. Tandis que Statista estime à 223 minutes le temps moyen que les « millenials » y consacrent chaque jour.

* Pour les éditeurs déjà associés à Taboola, le modèle de partage des revenus publicitaires s’appliquerait, ZTE en récupérant une partie.

Crédit photo : EJP Photo via VisualHunt.com / CC BY-NC-SA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur