Free

DESCRIPTION
Free est la filiale de télécommunication du groupe français Iliad. Ce fournisseur d’accès à Internet a pour ambition de proposer à ses clients le meilleur de la navigation internet au meilleur prix. Souvent à la pointe de l’innovation, Free propose régulièrement davantage de services à ses clients en matière de technologie.

PRODUCTS AND SERVICES
Free propose différents forfaits et services à ses clients leur permettant d’accéder à internet : la Freebox Révolution, la plus récente, est venue compléter l’ancienne gamme composée par les différentes générations de Freebox, initiatrice des offres triple play en France. Sous la marque Alice, récemment rachetée par le groupe Iliad, Free propose également l’Alicebox, qui allie téléphonie et Internet illimités, ainsi que l’accès à la télévision numérique. Après son obtention d’une licence pour lancer son offre de téléphonie mobile, Free peut lorgner à présent vers les offres quadruple play.

HISTORICAL
La société Free a été fondée en 1999, au sein du groupe Iliad. Elle a été l’une des premières sociétés françaises à proposer l’accès à Internet sans abonnement. En 2002, Free propose ensuite une offre ADSL dégroupée, à des tarifs plus attractifs que tous ses concurrents. L’offre de téléphonie illimitée est ajoutée dès 2003, et la télévision quelques mois plus tard. En 2004, Free est devenu le deuxième fournisseur d’accès internet français à proposer le dégroupage total à ses clients.

SOME NUMBERS
En 2010, le groupe Iliad a réalisé un chiffre d’affaires de près de 2 milliards d’euros. Le fournisseur d’accès à Internet Free possède actuellement plus de 4,5 millions d’abonnés ADSL sur le territoire français. Le nombre d’abonnés augmente, notamment grâce au succès récent de la Freebox Révolution, malgré une concurrence beaucoup plus sévère émanant de Orange ou SFR, depuis quelques années.

Dans les médias, Xavier Niel précise les contours de son projet de méga-incubateur qui sera érigé à l'horizon 2016 à la Halle Freyssinet (Paris).

acer logo
Acer a parfaitement réussi sa reconversion, de fournisseur de matériel à une entreprise TIC (Technologies de l’information et de la communication), proposant à la fois matériel, services et solutions. Le repositionnement de la stratégie a fait partie intégrante de ce changement de cap : les
Lire la suite
Contenu sponsorisé par

Online.net (groupe Iliad-Free) lance une preview grand public d'un projet dédié au Bare-Metal cloud : le cloud via le hardware, dépourvu de couches de virtualisation et d'hyperviseurs.

Exclusif ITespresso.fr : La terminaison d'appel data prend forme en France via la start-up Hopus.net. Cette approche alternative de l'interconnexion IP a séduit les principaux opérateurs télécoms. Free vient juste d'adhérer et s'engage fortement.

Iliad (maison-mère de Free) met un terme au projet d'acquisition de T-Mobile US après avoir poussé une deuxième offre qui a été rejetée.

Free refuse "de se coucher tout de suite" devant le service américain Netflix (vidéo à la demande par abonnement en accès illimité), qui sera relayé par ses concurrents.

Iliad-Free serait prêt à augmenter son offre pour acquérir T-Mobile US (propriété de Deutsche Telekom). De son côté, John Legere, CEO de l'opérateur mobile américain visé, joue la provoc'.

L'offre de rachat d'Iliad-Free sur T-Mobile US pourrait évoluer d'ici à la mi-octobre. Des discussions seraient en cours avec des banques américaines.

Le groupe Iliad-Free maintient son offre sur T-Mobile US, qui est susceptible d'évoluer. La consolidation du marché des télécoms en France n'est pas "à l'ordre du jour".

Dans de récents épisodes judiciaires, Bouygues Telecom clôture des litiges avec SFR et Free. Mais SFR attaque Free (et vice-versa) à propos de leur image termie. Quant à Orange, il poursuit Free sur des brevets catch-up TV.

Les résultats d'Iliad-Free sont solides sur le premier semestre 2014. Free Mobile joue un rôle moteur. Mais l'offensive commerciale de Bouygues Telecom laisse des traces dans le triple play.