Technicolor cède une grande partie de sa part dans Screenvision

Cloud

L’ex-Thomson disposait de 50% du capital de la régie publicitaire Screenvision. Il cède l’essentiel de sa participation à Shamrock Capital Growth Fund II.

Technicolor, spécialiste des solutions pour le traitement de la vidéo numérique, poursuit son désengagement dans les actifs jugés non stratégiques au nom d’une restructuration financière drastique.

L’ex-Thomson vient de procéder à la cession de la majorité de sa participation dans Screenvision US (50% du capital de la régie publicitaire). L’acquéreur est le fonds d’investissement Shamrock Capital Growth Fund II (médias, divertissements et communication).

Cette opération, qui devrait être bouclée d’ici la fin du quatrième trimestre 2011, devrait permettre à Thomson d’empocher 60 millions de dollars en cash.

Le groupe cédant compte garder une participation minoritaire dans Screenvision (18,8%) “en raison des étroites relations commerciales”, indique Frédéric Rose, Directeur Général de Technicolor, cité dans le communiqué. “Nous  restons leur fournisseur de services de films et de solutions numériques.”

Cette cession de Screenvision entre dans la stratégie de recentrage d’activités de Technicolor sur ses clients créateurs de contenus (studios cinéma) et opérateurs de réseaux.

Fin juillet, le groupe français s’était désengagé d’une partie des activités de sa filiale Grass Valley (solutions professsionnelles de diffusion numérique), cédée à Francisco Partners.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur