Télé2 contraint d’augmenter ses tarifs ADSL en zones non dégroupées

Cloud

Les abonnés Télé2 ADSL des zones non dégroupées verront leur facture quasiment doubler. Leurs débits aussi.

“Votre zone n’a malheureusement toujours pas été dégroupée. Pour cette raison et compte tenu des conditions actuelles du marché de l’Internet, Télé2 est aujourd’hui amené à revoir ses offres afin de pouvoir continuer à vous proposer ses services sans jamais transiger sur la qualité.” Nombre d’abonnés à l’ADSL chez Télé2 risquent de s’étrangler à la lecture du courrier que l’opérateur envoie actuellement. Et pour cause : le coût de leur abonnement passera de 14,85 à… 23,85. Soit 9 euros supplémentaires ou plus de 60 % d’augmentation.

En compensation, Télé2 leur fournira un débit de 2 mégabits contre 1 précédemment. Il n’en reste pas moins que l’augmentation risque d’être mal accueillie. Surtout face aux moins de 15 euros proposés pour l’offre à 8 Mbits/s réservés aux abonnés dégroupés. “Nous sommes contraint d’effectuer cette augmentation”, soutient Olivier Anstett, directeur général adjoint de Télé2 France, “ce n’était plus supportable économiquement car il n’y a pas d’évolution sur l’offre de gros de France Télécom.”

Erreur de routage

L’augmentation concerne moins de la moitié des 300 000 abonnés ADSL revendiqués par l’opérateur. Petite consolation, le responsable précise que, si l’augmentation implique l’adhésion aux nouvelles conditions générales d’utilisation, Télé2 n’appliquera pas aux clients les plus fidèles l’augmentation de 5 euros prévus au delà des 12 premiers mois d’abonnement. Une manière d’essayer de retenir ceux qui seraient tentés par les offres concurrentes. “Cela reste malgré tout une des meilleures offres du marché”, rappelle Olivier Anstett.

Le dirigeant en profite pour préciser qu’un bug informatique de leur routeur de courrier a adressé une lettre identique aux abonnés dégroupés et non concernés par la mesure. Ils devraient recevoir un nouveau courrier corrigeant l’erreur d’annonce. Malgré cette déconvenue, la direction de l’opérateur reste confiante. “Nous proposerons bientôt l’ADSL 2+ pour les abonnés à notre offre 8 mégabits” , annonce le directeur. Tous n’en profiterons pas. Seuls ceux qui disposent d’un débit supérieur à 4 Mo bénéficieront des avantages de l’ADSL 2+, lequel offre, dans les meilleures dispositions, jusqu’à 20 Mbits/s. Pendant ce temps, les abonnés non dégroupés plafonnent à 2 mégabits…

 

(article corrigé le 17 juin 2005)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur