Téléchargement illégal : Usenet poursuivi par la RIAA

Cloud

Après ses multiples plaintes contre des pirates “isolés”, la RIAA s’en prend aujourd’hui à l’éditeur d’un forum censé faciliter leurs actions.

Après la condamnation “record” d’une internaute américaine à une amende de 220 000 dollars en début de mois, la RIAA (Recording Industry Association of America) ne désarme pas. Mais elle change son fusil d’épaule en ne s’attaquant pas cette fois à des pirates individuels et en portant plainte contre Usenet.com, le pionnier américain des newsgroups. Le lobby revient en quelque sorte à sa stratégie initiale, qui consistait à porter plainte contre les éditeurs (dont Napster ou Grokster, pour citer les plus connus).

Créés à la fin des années 70, les newsgroups permettent d’échanger des données de type “binaire” de façon décentralisée. Ces fichiers binaires sont “encodés” au format texte et compressés dans des fichiers RAR (pour “Roshal Archive”, du nom du créateur de ce format : Eugene Roshal).

La plainte de la RIAA, qui a été déposée le 12 octobre dans un tribunal de New-York au nom de quatorze labels, accuse l’éditeur “de permettre à ses clients et de les encourager à reproduire et à distribuer des millions de copies de fichiers musicaux enfreignant les droits d’auteurs des plaignants”. Il est vrai que Usenet promet sur son site Web un accès “anonyme” et “illimité” – pour un montant de 19 dollars par mois – à quelques 200 000 newsgroups sur lesquels seraient publiés quotidiennement environ 2 millions d’articles et de fichiers.

Enfin, à noter que cette nouvelle plainte de la RIAA intervient près de deux mois après l’obligation faite à Free, en France, de fermer quatorze newsgroups binaires ou transitaient, semble-t-il, des fichiers illégaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur