Télécoms d’entreprise : Polycom échappe des mains de Mitel

CloudEntrepriseFusions-acquisitions
polycom-echappe-mitel-profit-siris-capital-group
3 67

Mitel (téléphonie d’entreprise) devait s’emparer de Mitel (visioconférence) pour presque 2 milliards de dollars. Mais un fonds a joué les entremetteurs.

C’est un retournement de situation inattendu : Mitel ne prendra finalement pas possession de Polycom. Le spécialiste canadien des solutions télécoms d’entreprise voit s’échapper l’occasion de s’emparer du fournisseur de dispositifs de visioconférences, installé en Californie. Et ce, malgré une offre qui était évaluée à 1,98 milliard de dollars en cash et en actions.

Le fonds de capital-risque Siris Capital Group a grillé la politesse à Mitel alors que le rapprochement avec Polycom avait été annoncé en avril 2016.  Il propose d’acquérir les actions Polycom à 12,50 dollars l’unité (ce qui représente un bonus de 15% par rapport au cours à la fin de la séance du Nasdaq du 7 juillet). Ce qui revient à payer deux milliards…en cash.

Selon Reuters, l’offensive de Siris Capital Group déstabilise le plan érigé par le hedge fund Elliott Management, qui avait pris des parts à la fois dans Mitel et dans Polycom en octobre 2015. Et ce, dans la perspective d’une fusion des deux entités.

Mitel a d’ores et déjà indiqué qu’il ne comptait pas surenchérir sur l’offre de Siris. En revanche, Polycom devra verser un dédommagement d’un montant de 60 millions de dollars à Mitel pour esquiver le rapprochement initialement prévu.

(Crédit photo : Polycom)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur