TNT : dernière ligne droite pour l’Ile-de-France

Cloud

D’ici le 8 mars, les 12 millions de Franciliens basculeront vers la TNT. Le gouvernement mobilise les acteurs engagés.

La TNT passe un cap décisif avec l’arrêt complet de la diffusion en analogique d’ici le 8 mars.

Selon les indicateurs du gouvernement, il reste 210 000 foyers franciliens qui doivent s’équiper pour recevoir la télévision numérique alors que l’on recense 12 millions d’habitants dans la région Ile-de-France. Ces derniers pourront disposer d’un bouquet de 19 chaînes nationales gratuites et de 7 chaînes locales.

“Ils auront accès à une offre audiovisuelle diversifiée (information, enfants, jeunesse, citoyenneté…). Ils bénéficieront de la qualité numérique pour l’image et le son (…) Ils recevront 4 de ces 19 chaînes gratuites en haute définition”, commente Eric Besson, cité dans le communiqué.

Jeudi matin, le ministre chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique a réuni à Bercy les acteurs opérationnels impliqués dans la bascule vers la “TV tout numérique” : GIP France Télé Numérique, CSA, Agence Nationale des Fréquences, et les diffuseurs (notamment TDF)…Ils doivent s’assurer de la nécessaire synchronisation des 49 émetteurs de la région.

Selon l’objectif du gouvernement, toutes les régions françaises doivent passer au numérique d’ici le 30 novembre 2011. La bascule a débuté il y a an. 13 régions sur 22 en France métropolitaine ont déjà franchi cette étape.

Après le “switch” en Ile-de-France, deux tiers de la population française auront migré. Il reste encore des grandes parties du territoire l’Aquitaine et le Limousin mais aussi le sud du pays, les régions de montagne et les régions d’outre-mer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur