Tokyo : une MacWorld Expo très attendue

Mobilité

Les fuites ne manquent pas à quelques heures du début de MacWorld Tokyo. Le Web a recommencé ses grandes manoeuvres de rumeurs, le responsable Education Europe se laissant soutirer quelques confidences et la Fnac ne disposant plus d’iMac en stocks… Tokyo sera aussi la dernière occasion d’une démonstration de MacOS X, avant sa sortie finale.

Le centre de conférences et d’expositions Makuhari est prêt. Le grand bâtiment, peint en blanc et recouvert d’armatures métalliques, ressemblant à un hangar d’aviation allongé, va accueillir dans quelques heures les milliers de visiteurs attendus. MacWorld Tokyo est l’un des événements Apple les plus courus en dehors des Etats-Unis et pour assister au discours d’ouverture de Steve Jobs, mieux vaut être présent sur les lieux à 5h00 du matin.

Les portables Apple trop gros pour les Japonais

Le déplacement des Japonais au centre de conférences n’est pas vain : l’année dernière, Apple avait dévoilé les mises à jour de l’iBook (dont la version Edition Spéciale) et du PowerBook G3 nommé Pismo. Le choix de la présentation d’ordinateurs portables n’est d’ailleurs pas innocent dans un pays dont la surface fait un peu plus des deux tiers de la France mais qui est deux fois plus peuplé (plus de 120 millions d’habitants). La question de la taille trop importante des portables Apple a d’ailleurs toujours été soulevée par les utilisateurs de Mac et par les équipes japonaises d’Apple. Le Japon, où la place est comptée, aussi bien chez les habitants que dans les transports en commun, a d’ailleurs bénéficié d’un modèle spécifiquement développé pour lui au milieu des années 90. Se dirige-t-on vers une annonce surprise allant dans le sens d’un mini-portable ou d’un appareil numérique moins volumineux, genre PDA ? Tokyo serait une bonne occasion pour un tel lancement.

Pour l’heure, les seules informations qui ont filtré concernent le grand public. Les sites américains de rumeurs, bien qu’ils ne semblent pas aussi bien informés que par le passé, semblent sûrs de la sortie d’une nouvelle gamme d’iMac, qui irait jusqu’à embarquer un processeur G4 et un lecteur combiné DVD-CD/RW Superdrive. Celui-ci commence à arriver en force dans les usines Apple, selon MacOsRumors. Cette arrivée coïncide d’ailleurs avec le lancement du PowerMac G4 à 733 MHz (voir édition du 20 février 2001). L’annonce d’un nouvel iMac pourrait également être confirmée par son absence dans les stocks de la Fnac. Celle-ci préparerait des démonstrations à voir dès le 22 février dans ses magasins. Mais une autre possibilité de renouvellement de machines concerne l’iBook, dont il se murmure que l’écran pourrait changer, bien que les baisses de prix nécessaires des écrans TFT ne soient pas encore suffisantes. En fait, les fournisseurs d’Apple sont prêts depuis quelques mois et ont revu leurs tarifs à la baisse (voir édition du 21 août 2000).

Dernier round avant MacOS X

Brian O’Sullivan, le responsable Education pour Apple Europe, s’est également laissé soutirer quelques informations par l’Irish Times, qui tendent à confirmer les rumeurs parues sur le Net. Il souligne même le fait qu’Apple poursuit sa quête d’innovation, ce qui ressemble fort à une Lapalissade. Reste le côté logiciel. Et MacWorld Tokyo apparaît comme le dernier moment pour une présentation complète de MacOS X, un mois avant son lancement. Si on compte le temps nécessaire à l’impression des CD-Rom du logiciel système et à leur diffusion auprès des revendeurs, il ne reste plus aux ingénieurs d’Apple que 15 jours pour rendre un master, prêt à diffuser. Jobs pourrait donc présenter une version très proche de la version finale du nouveau logiciel d’exploitation.

Pour en savoir plus :

L’interview de M. O’Sullivan par l’Irish Times (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur