Toshiba met la Nano Flash-100 au service de l’embarqué

Mobilité
Toshiba Nano Flash-100

Toshiba dédie aux microcontrôleurs embarqués une mémoire flash à accès très rapide, qui conjugue les avantages de la NAND et ceux de la NOR.

Toshiba destine aux microcontrôleurs ARM embarqués une mémoire flash à accès très rapide, qui combine les avantages de la NAND à ceux de la NOR.

Dénommée Nano Flash-100, cette solution hybride a vocation à simplifier l’exécution directe de code informatique, en proposant notamment 0 cycle d’attente lors d’un accès aléatoire jusqu’à une fréquence de 100 Mhz.

Comme le note Silicon.fr, cette héritière de la fameuse Nano Flash développée depuis 2005 adresse une double problématique à laquelle est confronté le monde de l’embarqué : des besoins en quantité de mémoire et des exigences de vélocité.

C’est dans cet esprit que Toshiba met à contribution la flash à portes NAND, particulièrement efficace en écriture et en effacement de données, et d’une densité conséquente : c’est l’idéal pour un accès séquentiel.

Complémentaire, l’interface d’adressage de la NOR sert plutôt des besoins d’accès aléatoire.

Toshiba assurera le suivi de son premier microcontrôleur 32 bits à architecture Cortex-M4 TMPM440F10XBG embarquant de la Nano Flash-100.

Mais le constructeur japonais assure qu’il poursuivra le développement de produits sur base ARM embarquant ce type de mémoire.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : armé pour choisir le bon microprocesseur ?

Crédit photo : Popovici Ioan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur