Le tourisme à l’heure du skieur connecté

Marketing
yariv abehsera - travelski

En marge de l’évènement les BigBoss font du ski, qui a réuni 250 professionnels du e-commerce à LaPlagne, l’agence Travelski a organisé une conférence de presse pour dresser le portrait du “skieur connecté”.

En marge de l’évènement les Les BigBoss font du ski, qui a réuni 250 professionnels du e-commerce à La Plagne, l’agence Travelski a organisé une conférence de presse pour dresser le portrait du “skieur connecté”.

Fort de 10 années d’expérience, d’un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros et de 53 000 clients, Travelski estime en effet que les nouvelles technologies changent le comportement du consommateur à l’image de l’accès à son site Travelski.com, qui se fait désormais à 35% depuis un smartphone ou une tablette.

Le taux de possession des smartphones et des tablettes est beaucoup plus fort chez les skieurs. En adaptant notre site à ces écrans, nous avons fait augmenter de 20% le temps passé sur le site Travelski par les acheteurs” explique Yariv ABEHSERA, co-fondateur de l’agence Travelski, qui mise sur les nouvelles technologies pour attirer toujours plus de personnes sur les pistes de ski.

Conditions météorologiques et d’enneigement, trafic routier, informations pratiques sur l’hébergement ou la restauration : les sites et applications mobiles s’imposent comme des partenaires naturels pour les skieurs lors de leur séjour. Mais ces derniers adoptent massivement également les réseaux sociaux, notamment pour partager leur expérience en station ou sur les pistes.

Avec l’ouverture de nos comptes YouTube, Facebook, Twitter, Instagram ou Vine, nous observons une forte activité de nos visiteurs sur les réseaux sociaux qui partagent leurs impressions sur La Plagne, et publient des photos ou des vidéos d’eux sur les pistes. Cela contribue à la notoriété de La Plagne mais contribue également à attirer de nouveaux visiteurs“, ajoute Anaïs Alaurent, en charge de la communication de La Plagne.

Une adoption du digital et des réseaux sociaux qui bouleverse donc les professionnels du tourisme même si ces derniers, tout comme les visiteurs de la station, restent reste néanmoins tributaire d’une connectivité cellulaire qui peut s’avérer aléatoire sur les 400 kilomètres de pistes de son domaine skiable.

 

Yariv ABEHSERA, Travelski “le skieur 2.0 bouscule notre métier”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur